Comment gérer la phase de sélection d’aliments par bébé (refus des légumes) ?

Bonjour, Comment faire pour gérer la phase de sélection d’aliment (notamment légumes…) et éviter les pâtes, riz, pommes de terre et viande ?

Question de Clémence

Bienvenue dans la grande aventure de découverte du goût ! 😉

Selon l’âge de votre enfant et s’il n’y a pas de cassure de poids, si votre enfant semble aller bien, on peut estimer que c’est une phase « normale ». Tous les enfants préfèrent en général les pâtes, le riz et les pommes de terre. Donc à priori, votre enfant est tout à fait normal.

Dites-vous bien qu’un enfant mange ce qu’il aime. Et qu’est-ce qu’il aime ? Ce qu’il voit souvent, et régulièrement !

Votre mission est de ne jamais abandonner, et de toujours continuer à exposer vos enfants aux aliments. Ces fameux légumes, il faut qu’il y en ait à chaque repas ! Pas forcément les légumes qu’il déteste : vous pouvez proposer les légumes qu’il aime, et de temps en temps une petite recette où il y a un petit légume nouveau, quelque chose qu’il ne connait pas, ou quelque chose que d’habitude il n’apprécie pas trop. Variez les recettes ! Parfois, les enfants aiment les carottes crues, mais pas les carottes cuites. Ils les aiment en petits bâtonnets, mais pas en rondelles cuites natures. Donc n’hésitez pas à varier les recettes pour un même légume !

On peut se demander aussi : est-ce que les parents montrent l’exemple ? Est-ce que nous, en tant qu’adulte, nous mangeons bien des légumes à chaque repas ? Car parfois, on attend de nos enfants des choses qu’on ne fait pas nous-mêmes ! Il est donc important de nous remettre un petit peu en question aussi.

Pour exposer les enfants au maximum aux légumes, il faut y penser pendant les repas, mais aussi en dehors des repas. N’hésitez pas à les emmener au marché, leur montrer les légumes, comment on les appelle, les laisser toucher, les laisser choisir les légumes qu’ils seront prêts à manger dans la semaine qui arrive, jardiner avec eux, leur proposer, de participer aux recettes, etc. 

C’est vrai que c’est vous, parents, qui décidez de ce que votre enfant manger. C’est vous qui décidez où, à quel moment, et ce qu’il va y avoir dans l’assiette. Mais vous pouvez très bien laisser de la liberté de choix à votre enfant. Par exemple : « OK, ce soir j’ai prévu de faire des carottes, mais comment tu aimerais bien les manger ? Est-ce que tu préfèrerais les manger râpées, est-ce que tu préfèrerais les manger en soufflé, en gratin, etc. ? » Votre enfant a des préférences. Des préférences de texture et de goût. Et on peut, nous, en tant qu’adulte, les accepter et les entendre, les prendre en considération. N’hésitez pas, quand ils sont assez grands, à les laisser se servir. Ils aiment se sentir acteurs de leur assiette. Puisqu’ils n’ont pas choisi le menu, ils peuvent au moins décider de ce qu’ils acceptent de faire entrer dans leur assiette : les laisser se servir et décider de la quantité qu’ils sont prêts à manger. Si c’est 1 haricot, c’est 1 haricot. Peut-être que la prochaine fois, ce sera 2, 3, etc. 

N’hésitez pas à « jouer ». Cette phase de sélection des aliments, s’il n’y a pas de problème de poids ou de santé, est normale. Alors n’hésitez pas à passer du bon moment à table et que l’ambiance soit conviviale. Il ne faut pas que les légumes soient une source de stress, d’angoisse et de conflit quand l’enfant est à table ! 

Olivia Beziat
Diététicienne nutritionniste pédiatrique

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *