Repas-types pour bébé de 4 à 6 mois (1)

Repas type bébé (4 à 6 mois)

C’est le début de la diversification, et  bébé découvre les légumes et les fruits ! Quelles quantités lui proposer aux repas ? Voici le menu-type pour les bébés de 4 à 6 mois (révolus), et le tout début de la diversification alimentaire.

Petit déjeuner :

210mL de lait maternel ou 1er âge.

Déjeuner :

Quelques cuillères de purée de légumes lisse: augmenter petit à petit la quantité (selon l’appétit) jusqu’à 120g de légumes.

+ lait maternel ou 1er âge en complément (entre 150 et 210mL selon la quantité de purée prise).

Goûter :

Quelques cuillères de compote de fruits lisse: augmenter petit à petit la quantité (selon l’appétit) jusqu’à 120g de fruits.

+ lait maternel ou 1er âge en complément (entre 150 et 210mL selon la quantité de compote prise).

Dîner :

210mL de lait maternel ou 1er âge.

Attention, il s'agit ici de repères nutritionnels, et non pas de règles ! Les quantités dépendent de votre enfant, de sa morphologie, de son appétit, de son activité physique, ou même de particularités médicales. Je ne suis pas médecin, et je ne connais pas votre bébé : vous (et votre pédiatre) êtes les mieux placés pour mener la diversification de votre bébé ! ​

Les légumes

Entre 4 et 6 mois (révolus), la grande nouveauté pour bébé est l’introduction des légumes ! Ils apportent vitamines, minéraux, et fibres. Ils deviendront, après le lait, l’élément principal de l’alimentation de bébé. Au début, on lui donne de préférence des purées de légumes natures. On commence par les légumes moins riches en fibres (carottes, courgettes, brocolis, potiron, haricots verts, etc.). Si bébé les tolère bien, on peut introduire petit à petit des légumes plus riches en fibres, plus difficiles à digérer (poivron, chou-fleur, poireau avec le vert, etc.)

La pomme de terre

La pomme de terre est le premier féculent qu’on introduit, dès le début de la diversification alimentaire. Elle peut être ajoutée aux purées comme liant, mais on évite d’en abuser pour les premières purées : la plupart des légumes n’ont pas besoin de pomme de terre pour être transformés en purée !

Les fruits

On introduit les fruits environ une à deux semaines après les légumes. Ils apportent plein de vitamines, des minéraux et des fibres. Au début, on les propose cuits en compote. Quand bébé grandit et qu’il commence à mastiquer, à partir de 7 mois, on peut lui proposer des fruits crus bien mûrs, écrasés ou en fines lamelles, ou encore en morceaux fondants que bébé peut attraper pour manger seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *