Repas-types pour bébé de 12 mois et +

Menu type pour bébé (12 mois et +)

Dès 12 mois, bébé mange (presque) comme les grands. Il commence à apprécier les vrais morceaux, et peut goûter presque de tout ! Quelles quantités proposer à bébé à chaque repas ? Voici le menu type pour bébé de 12 mois et plus.

Petit déjeuner :

240mL à 270mL de lait maternel, de croissance, ou de vache.

fruit
+ en option : céréales ou produit céréalier (tartine de pain, pancakes, gâteau fait-maison)

Déjeuner :

Plat d’environ 200 à 230g avec :

  • légumes (2/3)
  • féculents (1/3)
  • 20 à 30g de viande ou poisson, ou 1/2 d’oeuf dur
  • 1 cuillère à café de matière grasse (huile végétale, beurre, crème, …)
On peut varier les textures (mouliné, écrasé, petits morceaux, finger foods), selon l’acceptation de bébé. Possibilité de donner des crudités.
 

laitage (yaourt, 2 petits suisses, fromage blanc ou fromage)
+ 120g de compote de fruits, ou fruit cru bien mûr

Goûter :

120g de compote de fruits ou fruit cru bien mûr

+ 180mL de lait maternel, de croissance, ou de vache.
ou 1 laitage (yaourt, 2 petits suisses, ou fromage blanc)

+ en option : produit céréalier (pain, biscuit, gâteau fait-maison)

Dîner :

200g de légumes, avec féculents

+ 150 à 180mL de lait maternel, de croissance, ou de vache.
ou 1 laitage (yaourt, 2 petits suisses, ou fromage blanc)

+ compote de fruits ou fruit cru bien mûr (si l’enfant a encore faim).

Attention, il s'agit ici de repères nutritionnels, et non pas de règles ! Les quantités dépendent de votre enfant, de sa morphologie, de son appétit, de son activité physique, ou même de particularités médicales. Je ne suis pas médecin, et je ne connais pas votre bébé : vous (et votre pédiatre) êtes les mieux placés pour mener la diversification de votre bébé ! ​

Légumes secs (légumineuses)

Les légumes secs (lentilles, pois cassés, pois chiches, etc.), très riches en fibres et donc plus difficiles à digérer, peuvent être introduits entre 12 et 18 mois : au début en purée, et progressivement entiers.

Et les produits sucrés ? (chocolat, gâteaux, yaourts aromatisés, jus de fruits ...)

Il n’y a pas d’âge pour introduire ces produits, car ils ne constituent rien d’essentiel à l’alimentation. Vous pouvez en proposer à bébé « pour faire plaisir » quand la diversification est déjà bien établie, mais ils doivent rester exceptionnels ! Il est important de les limiter et de ne pas habituer bébé aux aliments trop sucrés : en effet, ils ont déjà une préférence innée pour le sucre, alors il n’est pas nécessaire de la renforcer !

→ Lire aussi : Sucre dans l’alimentation de bébé : attention aux excès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *