Allergènes et alimentation de bébé : quand et comment les introduire ?

Pour finir comment on sait quand introduire les aliments potentiellement allergènes ? C’est tôt ou tard? Car jai vu les 2 et je ne sais plus qui croire. Et la pédiatre encore moins car leur formation en nutrition est moindre …

Question de Mara

Aujourd’hui, il est recommandé d’introduire les allergènes assez tôt dans la diversification alimentaire, et de préférence avant 1 an.

En effet, jusqu’à il y a quelques années, on introduisait les allergènes plutôt assez tard. On faisait la fraise à 8 mois, un autre truc à 12 mois, etc. Mais les dernières études montrent bien qu’introduire les allergènes trop tard a un effet délétère sur les allergies alimentaires. Et que la meilleure période pour introduire les allergènes, c’est la période qu’on appelle « fenêtre d’opportunités » entre 4 et 6 mois.

Vous allez me dire : c’est un peu large. Comment fait-on dans la pratique ?

Quand on a un terrain atopique, quand dans la famille il y a des allergies alimentaires, votre pédiatre va plutôt vous proposer de diversifier un peu plus tôt, c’est-à-dire vers 4-5 mois, de façon à avoir un peu plus de temps pour introduire les allergènes dans cette fameuse fenêtre de 4 à 6 mois. 

S’il n’y a pas d’allergènes particuliers dans votre famille, pas d’allergie alimentaire, prenez votre rythme pour la diversification alimentaire, et vous introduisez les allergènes comme tous les autres aliments. N’ayez pas de crainte et n’attendez pas. Il vaut mieux introduire le plus tôt possible !

Olivia Beziat
Diététicienne nutritionniste pédiatrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *