Comment aider bébé à manger plus de légumes et bien mâcher avant d’avaler ?

Bonjour, je suis maman de Clémence 2 ans. Elle a mangé de tout toute petite et aujourd’hui elle a beaucoup de mal à manger les légumes. Elle se limite à ce qui est choux haricots verts et un peu d’épinards. Nous ne la forçons pas mais j’avoue désemparé. De plus, elle avale sans mâcher certains morceaux. Comment pouvons nous l’aider à manger plus de légumes et bien mâcher avant d’avaler ? Je vous remercie

Question de Carine

La sélectivité alimentaire  : le fait que votre petite fille ne souhaite pas élargir son panel alimentaire au niveau des légumes n’a rien d’anormal. Il faut rappeler qu’à cet âge (aux alentours de 2 ans), tous les enfants ou presque présentent ce qu’on appelle une phase de « néophobie alimentaire » qui occasionne une perte de l’intérêt et du goût pour certaines catégories d’aliments. Cela peut être une perte d’intérêt pour les légumes, ou pour d’autres types d’aliments.  Il faut garder en tête que cette phase de néophobie alimentaire est très souvent tout à fait passagère, et va se résoudre toute seule. 

Cela-dit, on peut quand même utiliser des petites stratégies pour atténuer cette sélectivité.

Je vous suggère par exemple d’inclure votre enfant dans tout ce qui concerne la cuisine des légumes

On peut commencer tout simplement au marché (ou au supermarché) pour faire le choix de ses légumes avant de les acheter : les observer, les choisir, les sentir, etc. 

Puis, encouragez votre petite fille à vous aider à les couper, et éventuellement à croquer dedans si elle en a envie alors qu’ils ne sont pas encore cuits. 

Montrez aussi qu’on peut les cuisiner de différentes façons, et les agrémenter avec tout un tas d’épices et de condiments. Ça peut être un bon moyen de lui permettre d’accéder à un panel alimentaire un petit peu plus développé vis-à-vis de ça.

Vous allez pouvoir aussi, à chaque repas, lui proposer un petit peu de légumes pour l’habituer. Pour un légume qu’elle n’aime pas forcément, le lui mettre dans son assiette ou à proximité de son assiette pour qu’elle puisse avoir toujours accès à la possibilité de le manger, et au moins l’avoir toujours à sa vue. Il est très important que les légumes, même ceux qu’elle n’aime pas, lui soient présentés régulièrement pour qu’elle puisse y avoir accès.

Lire aussi : Mon bébé refuse de manger : 9 astuces pour lui redonner l’appétit

Pour ce qui est de la mastication, c’est important de pouvoir stimuler cette mastication en proposant des aliments « crousti-fondants ». Cette texture « crousti-fondante » est intéressante car elle donne un retour sensoriel majoré à votre enfant. En effet, lorsque votre enfant met cet aliment dans sa bouche, et qu’il commencer à le mastiquer, il a alors un retour auditif de cette mastication grâce à la texture croustillante. Cela va permettre à votre enfant d’accentuer ce mouvement de mastication, et progressivement de comprendre et assimiler ce mouvement de mastication comme étant nécessaire. 

Enfin, le fait de manger avec votre enfant à table va lui permettre aussi de procéder par imitation. Vous pouvez éventuellement exagérer cette mastication : ça peut l’aider à développer sa stratégie de mastication !

Anna – Seeds & Carry
Orthophoniste
Formatrice en DME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *