Cuisiner avec bébé

Cuisiner avec bébé: invitez-le à participer!

Pour vous, cuisiner est peut-être un plaisir… ou pas! Nombreux parents considèrent la cuisine comme une corvée. Bébé dans les pattes, vous ne savez pas comment trouver le temps de cuisiner en vous occupant de lui… Et si vous le faisiez participer? Pour votre enfant, cuisiner, ce n’est pas qu’une tâche ménagère: c’est une activité à partager en famille (voire un jeu)!

Lorsque les enfants « cuisinent » avec nous, ils développent un intérêt accru pour les aliments et les nouvelles saveurs. Tout cela participe à leur éveil culinaire. Lorsqu’on cuisine en présence de bébé, ses sens et son développement cérébral sont nourris autant que son estomac le sera par la suite. Couper une carotte, cuire un poulet au four, mélanger la pâte à gâteau ou cuire des haricots verts à la vapeur, éveillent tous ses sens : la cuisine produit une harmonie d’images, d’odeurs et de sons qui construisent le monde de bébé. Il vous observe, il est avec vous, et en grandissant il participe : cet échange très riche tisse le lien alimentaire avec lui.

Dès le plus jeune âge, il est possible de faire participer bébé en cuisine. Voici quelques idées pour éveiller bébé à la cuisine selon son âge, et le faire participer:

Avant 1 an, bébé observe

Au début, bébé vous observe: depuis son transat, en écharpe, ou assis dans sa chaise haute, il est aux premières loges pour vous regarder cuisiner. Vous le ferez participer en le laissant regarder, toucher, sentir, lécher ou même croquer les aliments.

  • Parler à bébé des aliments, les décrire
  • Tendre des morceaux à bébé pour lui faire sentir, toucher, goûter
  • Laisser bébé manipuler des fruits et légumes, et les porter à sa bouche (sous surveillance)
  • Donner à bébé des récipients et ustensiles (bol, cuillère, fouet, spatule) pour l'inviter à vous imiter
  • Emmener bébé en courses, au marché, et lui parler des aliments que vous voyez
bébé observe les fruits

Entre 1 et 2 ans, bébé participe avec aide

Petit à petit, les enfants vont pouvoir participer activement et vous aider. Pour faciliter leur participation, vous pouvez fabriquer une « tour d’observation » avec un marche-pied, afin que bébé soit à hauteur du plan de travail. Voici quelques idées de missions qu’on peut leur confier:
  • Laver les légumes
  • Transvaser les morceaux dans le panier vapeur
  • Vider les ingrédients dans un bol
  • Mélanger les aliments dans un bol ou un saladier
  • Couper les aliments mous avec un couteau à bout rond
  • Etaler le beurre avec les doigts dans un plat de cuisson
  • Nettoyer le plan de travail avec une éponge
Bébé cuisine

Bien sûr, il va falloir lâcher prise car tout ne sera pas fait parfaitement: il y aura sûrement des aliments qui vont tomber à côté et par terre, ce ne sera pas réalisé exactement comme vous l’auriez fait vous-même, et vous devrez aider votre bébé. Aussi, cela demande plus de temps. Mais l’essentiel, c’est d’impliquer bébé, et de partager un moment de plaisir ensemble! Et n’oubliez par de remercier votre apprenti-chef pour son aide.

Aussi, quand vous n’avez pas le temps de cuisiner avec bébé, et que vous devez l’occuper, n’hésitez pas à lui proposer de jouer avec quelques ustensiles et aliments à côté de vous! Vous pourrez cuisiner tranquillement, et bébé se familiarise avec l’environnement de la cuisine.

Activité bébé avec noix et moule à glaçons

Une idée toute simple d’activité pour bébé: des noix (ou des marrons) à répartir dans les différents trous d’un bac à glaçons. Ça permet d’exercer sa motricité fine, de faire appel à sa concentration, et aussi de travailler sa logique (on ne peut mettre qu’une seule noix par trou, et il faut tous les combler).

A partir de 2 ans, bébé en action!

Les enfants gagnent en autonomie, vont pouvoir exprimer leurs choix et réaliser certaines tâches seuls. 

  • Choisir la recette (parmi quelques propositions)
  • Sélectionner les fruits et légumes pendant les courses
  • Ranger les courses dans les placards
  • Ecraser des légumes/fruits avec une fourchette
  • Battre les blancs en neige avec un robot
  • Etaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie
  • Former des sablés à l'aide d'un emporte-pièce
  • Façonner des boulettes (biscuits, viande, etc.)
  • Casser des oeufs
  • Eplucher certains légumes

Lorsque votre enfant sait parler, il est aussi intéressant de lui faire exprimer ses sensations lorsqu’il goûte quelque chose. Est-ce salé ou sucré? Acide, amer? Quelle texture ressent-il? Est-ce doux, crémeux, granuleux, croustillant? Est-ce que cela lui rappelle un autre plat? Retrouve-t-il le goût d’un légume? Chercher à mettre des mots sur ses sensations l’incitera à se concentrer sur ce qu’il mange, et contribue à éveiller et cultiver ses goûts. 

bébé aide en cuisine

Au moment de la période si difficile de sélectivité alimentaire, lorsque l’enfant refuse de manger (les légumes, ou tout ce qui est nouveau), faire participer bébé à la préparation des repas est une belle astuce pour l’inciter à goûter et manger son repas, même s’il s’agit d’aliments qu’il aime moins ou qu’il ne connait pas!

Cuisiner avec les enfants ou avec bébé est également une excellente activité pour créer de la complicité avec lui et lui transmettre un intérêt pour la cuisine. Cela développe son autonomie, et cela lui donnera de bonnes habitudes pour le futur!

Bien entendu, l’implication de l’enfant doit être adaptée à son âge et à son développement.

Chez nous, depuis que bébé sait grimper sur son marche-pieds pour être à hauteur du plan de travail, il s’empresse de me rejoindre pour m’aider à cuisiner! Même si ça prend plus de temps, c’est un plaisir de voir son désir de participer à la préparation des repas! 

Et chez vous? Votre bébé aime être avec vous en cuisine? Comment vous le faites participer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *