batch cooking bebe

Batch cooking pour bébé, ou l’art de cuisiner en avance

Avez-vous déjà entendu parler du batch cooking ? Ce concept de plus en plus en vogue, pour nous les adultes, nous permet de bien manger, même lorsqu’on n’a pas le temps de cuisiner la semaine à cause de notre rythme de vie effréné ! Mais pourquoi ne pas l’appliquer aux repas de bébé ?

Qu'est-ce que le Batch Cooking ?

Le batch cooking, littéralement « cuisiner en série », c’est préparer les repas à l’avance, en grandes quantités. L’objectif? S’organiser dès le week-end, ou lorsqu’on a du temps, pour ne plus passer ses soirées à cuisiner après le travail! Le batch cooking, c’est préparer en quelques heures tous les repas de la semaine, et n’avoir plus qu’à les assembler et/ou les réchauffer. On anticipe, on planifie, et on mange bien! 

Avantages du batch cooking

Le batch cooking est donc une méthode pour anticiper la préparation des repas. Mais pourquoi faire du batch cooking pour les repas de bébé, et de la famille? Quels avantages peut-on en tirer?

  • Gagner du temps
  • Manger mieux et varié
  • Se libérer l'esprit

Alors comment le batch cooking fait-il gagner du temps? Certes, la séance de batch cooking demande de la disponibilité: en moyenne 2 ou 3 heures pour cuisiner les repas de la semaine. Mais on libère notre temps tous les autres jours! 

Lorsqu’on planifie les menus à l’avance, ils ont aussi tendance à être plus équilibrés et variés, car on a une vision d’ensemble des repas. Et on ne risque pas d’utiliser du « tout-préparé » industriel lorsqu’on a la flemme, puisque le repas est déjà prêt ! Ainsi bébé est mieux nourri, avec des menus équilibrés et variés.

Comme tout est planifié, on n’a plus à se poser plus la question: « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ». Un poids en moins pour notre cerveau !

Et vous pouvez réaliser cette activité en famille. Au menu : convivialité, partage et apprentissage de l’art culinaire. Un beau programme en perspective ! 

Planifier, faire les courses, cuisiner, assembler

Comment mettre en place le concept du batch cooking chez soi ? Le maître mot: ORGANISATION.

S'organiser : la clé pour simplifier notre quotidien !

Anticiper les repas de la semaine permet de prendre le temps de réfléchir et d’être plus créatif sur les recettes que l’on va réaliser. Préparer en amont ses préparations, cela permet aussi d’aller plus vite en groupant les étapes. Concrètement, comment fait-on ? Chacun sa façon : les plus pressés préfèrent cuisiner chaque plat dans son intégralité pour n’avoir qu’à les réchauffer le moment venu; d’autres préparent les ingrédients en grandes quantités pour les assembler au dernier moment, avant de les réchauffer. Dans tous les cas, organiser une séance de batch cooking passe par ces 4 étapes:

  • Planifier
  • Faire les courses
  • Cuisiner
  • Assembler
Planifier, faire les courses, cuisiner, assembler

Vous n’arrivez pas à trouver la motivation pour organiser le planning ? Suivez le guide ! Recevez des menus adaptés à l’âge de votre bébé, la liste des courses, et la recette de batch cooking optimisée pour gagner du temps : vous n’avez plus qu’à vous laisser guider. Envie en savoir plus ?

L'art d'assembler les aliments

Un des principes fondamentaux du batch cooking, c’est de cuisiner des « bases » à mélanger, à varier selon les repas. Rien de plus explicite qu’un exemple pour le représenter:

On cuisine les bases:

  • carottes (cuites à la vapeur)
  • courgettes (cuites à la vapeur)
  • riz
On assemble pour créer les plats:
  • Purée de carottes
  • Purée de carottes et courgettes
  • Purée de carottes et riz
  • Purée de courgettes et riz

Et voilà, avec 3 bases toutes simples, on réalise 4 repas équilibrés pour bébé !

Les bases d'une alimentation saine

La règle n°1 pour une alimentation saine : la diversité avant tout !

On cuisine de préférence des légumes de saison. La viande, on ne la met au menu que le midi, et pas forcément tous les jours. Le soir, on s’oriente plutôt sur un mélange de légumes et féculents. On varie légumes verts, légumes oranges, et on mélange parfois les deux ensemble ! Si c’est possible, on préfère ajouter la matière grasse après cuisson.

Et grâce au batch cooking, on a une bonne vision de ce que mange bébé pour respecter ces recommandations simples 🙂

batch cooking automne pour bébé

Comment ça se conserve ?

Pour conserver vos recettes, laissez refroidir les préparations avant de les réfrigérer (jusqu’à 2h à température ambiante). Bocaux en verre, boites en plastiques, choisissez le contenant qui vous convient le mieux ! L’important est qu’il soit hermétique. Vous pouvez aussi utiliser votre vaisselle (bol, assiette, verre), que vous couvrez avec du film alimentaire (au contact avec les aliments : moins il y a d’air, mieux ça se conserve). Pensez aussi à étiqueter vos contenants en notant le contenu et la date pour vous y retrouver facilement.

Et pour les durées de conservation, je vous invite à lire mon article dédié à la conservation des petits pots maison.

Une habitude à prendre

Le plus compliqué pour faire du batch cooking, c’est de prendre l’habitude ! Et comme pour toutes les bonnes habitudes, le meilleur moyen d’en prendre est de faire le point sur ses motivations. Gagner du temps, privilégier le fait-maison, manger mieux, ou limiter le stress des repas de dernière minute  sont autant de bonnes raisons à garder en tête pour mettre en place, et garder, le batch cooking à la maison. 

Des séances de batch cooking pour bébé ?

Prenons de l’avance dans la préparation des repas de bébé ! Toutes les semaines, découvrez un nouveau menu pour bébé : retrouvez toutes mes recettes de batch cooking ici !

Août #1 - Menu de batch cooking pour bébé (6-8m)

Livres sur le batch cooking (pour adultes)

Il existe des livres qui proposent des recettes en batch cooking, mais pour l’instant je n’en ai trouvé que pour les adultes ! En voici quelques un:

Et vous, vous avez testé le batch cooking ? Comment vous vous organisez pour cuisiner pour bébé?

8 commentaires

  • Jessica

    Bonjour Clémence.
    Parmi les livres que tu cites dans ton article, lesquels te paraissent les plus adaptés pour débuter le batchcooking? Quel est ton préféré ?
    Merci! 🙂

    • Clémence

      Coucou Jessica,
      Celui que je trouve le mieux fait, c’est « en 2h je cuisine pour toute la semaine ». Les menus sont organisés par saison, il est assez bien fait, et très visuel! 🙂
      Alors, tu as décidé de te mettre au batch cooking? ^^

      • Jessica

        Super merci pour ta recommandation, je vais l’acheter pour lire tout ça!
        C’est vrai que je songe à m’y mettre. J’aimerais bien essayer pour nous deux pour le moment, voir si cela nous convient. Mais il est vrai que je me dis que d’ici quelques mois avec les deux petits monstres, le boulot etc. un peu d’organisation ne pourra pas nous faire de mal, surtout si on veut bien manger !
        En tous cas merci pour tes articles très complets et très inspirants, c’est chouette 😊

        • Clémence

          merci beaucoup, tes retours me font plaisir 😊
          J’espère que ça vous aidera à l’arrivée des deux petits « monstres » (qui seront des anges, j’en suis sûre 😉 )
          D’ailleurs, ils sont prévus pour quand?

          • Jessica

            Si tout se passe bien et si je tiens jusque là (car les petits farceurs ont l’air pressé), c’est prévu pour fin octobre/début novembre 😊
            Cela me laisse le temps de me plonger calmement dans les secret du batch cooking et de me poser les bonnes questions sur ce que j’envisage « alimentairement » parlant pour la suite! pour la suite

  • Aurélie

    Bonjour Clémence!

    je me suis inscrite la semaine dernière et j’ai fait mon premier batch cooking. Cela m’a pris un peu plus de temps que prévu quand même pour cette première fois 😉 (j’ai mis pas loin de 5h et je ne sais pas trop comment je m’y suis prise. La vaisselle? Les calculs de quantité?).

    En retour d’expérience il faudra que je prépare mes pots en avance (je n’avais pas les récipients de capacité suffisante forcément disponibles) et que je m’organise pour les quantités (car ma puce doit manger 180g de légumes le midi et 20g de protéines donc je dois augmenter dans des proportions pas forcément connues).

    As tu d’autres conseils autre que ceux que j’ai pu lire sur tes pages?

    Avant je cuisinais une heure par jour environ pour faire des plats sympas pour notre gourmandise d’adultes mais je n’ai plus le temps aujourd’hui, donc nous mangeons plutôt mal en ce moment…
    Du coup j’aimerai me rajouter la difficulté de cuisiner pour nous aussi, pendant qu’on y est. J’ai déjà multiplié par 2 pour obtenir les proportions de bébé (180g le midi + 20g et un petit pot le soir). Dois je du coup compter pareil à ton avis pour les adultes? Soit une multiplication par 6 ? (Cela va faire beaucoup en quantités, mais c’est pour la semaine, donc…).

    As tu des conseils pour que je m’organise au mieux?

    Merci par avance !

    • Clémence

      Bonjour Aurélie,
      Wahou, 5H ! Je suis désolée que ça t’ait pris tant de temps ! Quel menu as-tu fait ?
      Voici un article que j’ai écrit avec 5 conseils pour réussir sa session : Batch cooking pour bébé : 5 astuces pour réussir.
      Je pense qu’il vaut mieux déjà perfectionner son organisation avant d’ajouter la difficulté de cuisiner pour les adultes en même temps. Car la difficulté lorsqu’on multiplie beaucoup les quantités (les adultes mangent 2 à 3 fois plus), c’est la place avec les ustensiles de cuisson 😅Aussi, il faut noter que quand on augmente les quantités, la cuisson à la vapeur peut aussi être un peu plus longue car les légumes sont plus « tassés » et donc la vapeur circule moins bien…
      Bon courage pour la prochaine session ! 😀

  • Aurélie

    Bonjour Clémence,
    j’avais fait Novembre#3 pour les 6-8 mois.
    J’ai lu ensuite tes conseils et effectivement, il y a deux ou trois choses que j’ai rectifiées, notamment la préparation des pots à l’avance. Pour le 1er, je n’étais pas prête.
    Comme tu l’indiques aussi, la cuisson des aliments est finalement plus longue quand on cuisine pour les adultes, mais ca m’évite quand même de refaire la cuisine dans la semaine ce qui est un gain de temps finalement.
    J’ai également anticipé un peu mieux : j’ai bien lu la fiche des assemblages et j’ai défini à l’avance ce qui devait aller dans un pot pour le midi et ce qui était fait pour le soir (pas les mêmes pots). J’ai du coup réévalué les quantités à ce moment là au regard des préconisations de mon pédiatre.
    Il y a aussi des choses qui sont prévues pour être coupées en morceaux dans les recettes mais qui finalement finiront en purée donc je n’ai pas besoin de faire une découpe minutieuse.
    La deuxième session a été faite par ma maman, mais j’ai fait la 3e ce week-end. Je n’ai pas eu par contre le temps d’analyser le temps en cuisine car j’ai commencé vendredi soir et je me suis également attaquée au batch cooking fruits d’automne. J’ai donc fini dimanche matin (je m’étais reposée samedi après midi) :$
    J’ai donc du passer une journée à cuisiner sur le week-end.
    Je mesurerai le temps passé vendredi et samedi prochains. Mais le plus long est clairement l’assemblage finalement.
    J’espère optimiser de mieux en mieux mon temps car c’est beaucoup trop de temps passé en cuisine pour le moment 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *