Le sevrage de bébé

Le sevrage correspond à l‘arrêt progressif de l’allaitement. L’allaitement maternel a une dimension affective importante autant pour la mère que pour l’enfant, c’est un moment à la fois réconfortant et nutritif pour votre bébé. Pour limiter au maximum les difficultés comme les refus du biberon, il est donc préférable que cette étape, vécue parfois comme une séparation, se déroule en douceur et progressivement. Il est important de savoir que cette période peut prendre 2 à 3 semaines, voire 1 mois si vous avez tendance à avoir les seins engorgés, mieux vaut donc l’anticiper.

Quand sevrer mon bébé ?

Le bon moment pour sevrer son bébé est une décision personnelle. Il est important d’écouter ses envies et ses besoins ainsi que ceux de son bébé.

Certaines périodes sont plus propices au sevrage : vers 4 et 5 mois, vers 7 mois, et entre 9 et 12 mois. La période entre 13 et 18 mois est plus difficile car bébé peut manifester des angoisses de séparation. Enfin, la lactation s’arrête plus difficilement lorsque bébé est allaité depuis une longue période (au moins 4 mois) et plus facilement s’il est allaité depuis peu de temps.

Notez que la succion au sein est un réflexe inné pour votre bébé et que boire au biberon demande une technique différente. Celle-ci nécessite un apprentissage, ce qui va lui demander un certain temps d’adaptation. Pendant la tétée, votre bébé va utiliser ses lèvres, sa langue, ses mâchoires et son palais pour presser le lait à son propre rythme. Tandis qu’avec le biberon, il ne contrôle pas le débit qui arrive dans sa bouche.

La familiarisation avec le biberon

En dehors des repas et à un moment où votre bébé est pleinement disponible pour de nouvelles découvertes, vous pouvez commencer à familiariser votre bébé avec ce nouvel objet qu’est le biberon. Vous pouvez expliquer à votre bébé ce qui va se passer et le laisser toucher ou mettre dans la bouche la tétine et le biberon vide, pour qu’il découvre et se familiarise avec cet objet jusque là inconnu. Un peu comme s’il s’agissait d’un nouveau jouet ! Le biberon n’est pas obligatoire : il est aussi possible de proposer le lait dans un petit verre ou un gobelet. N’hésitez pas à procéder de la même façon avec ces contenants.

Le remplacement progressif des tétées

Le principe du sevrage est de remplacer une seule tétée pendant deux à cinq jours, en fonction de l’acceptation de votre bébé. Le remplacement progressif, une à une, des tétées sera à la fois confortable pour vos seins et permet à votre bébé (et à vous-même) de vous détacher progressivement de cette relation fusionnelle à laquelle vous étiez habitués.

Selon votre souhait, vous pouvez tirer votre lait pour que bébé continue de recevoir les bienfaits de votre lait ou le remplacer par une préparation infantile 1er, 2e âge ou de croissance selon son âge, qui sera aussi tout à fait adaptée à ses besoins. Le goût du lait maternel est différent des laits infantiles et les premiers biberons seront sûrement mieux acceptés si votre bébé reconnaît le goût de votre lait, qu’il connait parfaitement. N’hésitez pas à vous entraîner à tirer votre lait avec un tire-lait ou par expression manuelle pour être prête au moment du sevrage.

Choisissez un moment calme, quand bébé n’est pas trop affamé pour commencez à remplacer la tétée du midi par un biberon et recommencer pendant plusieurs jours d’affilée. Après ces quelques jours, quand vous sentirez qu’il est à l’aise avec le biberon, vous pourrez remplacer la tétée du goûter par un biberon en respectant ce même délais qui peut durer de 2 à 5 jours. Puis faites de même avec les autres tétées de la journée et ainsi de suite. Il est conseillé de remplacer la tétée du matin ou du soir en dernier car ce sont souvent des tétées les plus câlines.

Pendant cette période, n’hésitez pas à câliner plus que d’ordinaire votre bébé afin qu’il ressente moins cette transition comme une séparation.

Bien installer bébé pour boire au biberon

Je vous conseille d’installer votre bébé dans vos bras pour qu’il ressente de nouveau le côté chaleureux qu’il avait lorsqu’il était allaité. Vous pouvez le placer légèrement assis et non couché. Il est important d’introduire le biberon doucement en le présentant devant sa bouche, pour lui laisser le temps d’apprivoiser, de chercher la tétine jusqu’à ce qu’il veuille bien ouvrir la bouche et accepter le biberon. Il est conseillé de proposer le biberon à l’horizontal, légèrement incliné de sorte que le lait coule uniquement si votre bébé tête.

Refus du biberon

Quand le biberon n’est pas bien accepté, il est important de garder son calme, d’être patient et de ne pas forcer votre bébé. Il est nécessaire de continuer de lui proposer le biberon pour qu’il se familiarise avec et ne pas abandonner après quelques jours de refus.

Demandez à une autre personne de nourrir votre bébé lui permettra de mieux accepter le biberon, car bébé sent toujours l’odeur de votre lait si c’est c’est vous qui lui donnez le biberon. Ça peut être le papa ou un membre de la famille que bébé connaît, par exemple.

papa biberon


Enfin, il est inutile de prendre un traitement pour arrêter la lactation. Celle-ci va se tarir naturellement à mesure que vous supprimez les tétées.

Sources :

4 commentaires

  • Hélène COGNARD

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre site et toutes ses informations, c’est très rassurant!
    J’ai un dilemme et de la difficulté à trouver des réponses. Si je peux vous exposer mon pb et avoir vos lumières.
    Ma fille de 7 mois est allaitée et nous avons commencé la diversification à 5 mois.
    Elle va rentrer à la garderie tout bientôt et je souhaiterais continuer l’allaitement mais le matin et le soir car je souhaiterais éviter d’avoir à tirer mon lait pour la journée. Comment dois je procéder? Dois je introduire du lait en poudre la journée pour la garderie ou les produits laitiers type yaourt et ainsi induire un sevrage progressif? Ses besoins seront ils comblés de cette manière? Mon pb étant qu’elle refuse le biberon depuis toujours.
    Elle boit un petit peu d’eau au verre aussi. Elle adore ça mais je ne sais pas s’il y a une quantité à respecter/idéale!
    Maydayyyy, je suis perdue!
    Merci infiniment pour votre réponse!
    Hélène

    • Marion

      Bonjour Hélène, pour le sevrage, je vous conseille de remplacer une tétée par un biberon de lait infantile (en poudre) pendant 3-4 jours puis remplacer la deuxième tétée pendant 3-4 jours. De cette façon, la lactation ne sera pas trop brusquer et pourra continuer. Si le biberon ne fonctionne pas après plusieurs essais, même proposé par un autre membre de la famille (par le papa par exemple), je vous conseille de lui proposer dans un petit verre à bec ou une petite tasse selon sa préférence. Pour l'eau vous pouvez lui en proposer à volonté sans la forcer, le lait maternel et infantile couvre la majorité de ses besoins en eau. Le petit verre d'eau peut compléter. Le yaourt ne remplace par contre pas le lait infantile car il n'apporte pas les mêmes nutriments, le lait infantile est plus adapté 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *