Foire aux questions

Au moment des repas

Petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner... Des conseils divers pour faire des repas un moment de plaisir et de partage, et savoir quoi proposer à bébé pour lui proposer des repas équilibrés.

  • Doit-on donner à boire de l’eau à bébé ?

    Avant 6 mois, l’allaitement (lait maternel ou infantile) suffit à couvrir les besoins en eau de votre bébé. A partir de 6 mois, vous pouvez commencer à proposer de l’eau à votre bébé. En effet, au fur et à mesure que bébé prend de vrais repas, la quantité de lait qu’il boit diminue et il faut compenser l’apport hydrique. N’hésitez pas à en proposer régulièrement, surtout en cas de chaleur ou si bébé souffre de diarrhées, fièvres ou vomissements !

    Voir la réponse complète

  • Quelle purée pour commencer la diversification ?

    Le grand classique pour la première purée de bébé, c’est la purée de carottes ! Suivie de près par la purée de courgette. Au tout début de la diversification alimentaire, à partir des 4 mois révolus de bébé, on propose de préférence des purées de légumes natures. On commence par les légumes moins riches en fibres (carottes, courgettes, brocolis, potiron, panais, betterave, etc.), plus faciles à digérer. On pourra éventuellement lier certaines purées avec de la pomme de terre, mais on peut aussi penser à la patate douce qui est excellente pour bébé !

    Voir la réponse complète

  • Combien de repas pour un bébé de 6 mois ?

    A l’âge de 6 mois, le système digestif de bébé est de plus en plus mature et son estomac accueille d’autres aliments que le lait. Bébé commence ainsi à prendre de vrais petits repas ! En général, sa journée comprend 4 prises alimentaires (petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner), dont 2 ou 3 repas « solides ».

    💡 Si vous allaitez votre bébé, l’allaitement est à la demande. Il peut donc y avoir des tétées en plus de ces repas, bébé régule son appétit !

    Voir la réponse complète

  • A 1 an, faut-il aussi diversifier le repas matin et soir ?

    Votre bébé ne boit que du lait au petit-déjeuner et au diner, faut-il donner autre chose pour un bébé à partir de 12 mois ? La tétée ou le biberon du petit-déjeuner est un bon moyen de démarrer la journée. A partir de 1 an, on essaye de le compléter par un petit-déjeuner complet. Pour le repas du soir, il est aussi intéressant de proposer à bébé un plat de légumes + féculents avant le lait, afin de bien couvrir ses besoins et continuer la diversification alimentaire.

    Voir la réponse complète

  • Un biberon de lait suffit-il le soir pour le repas à 1 an ?

    A 12 mois, il est conseillé de proposer un repas complet à bébé : un plat à base de légumes et de féculents, que vous pouvez compléter d’un biberon ou d’un laitage (fromage ou yaourt).

    Voir la réponse complète

  • A partir de quel âge peut-on donner à bébé autre chose que du lait le soir ?

    Ce n’est pas tant l’âge qui compte, mais à quelle étape vous en êtes de la diversification. Si votre bébé a déjà un repas de midi bien installé, que sont poids est dans les normes, que les repas se passent très bien et qu’il consomme suffisamment de lait dans la journée, on peut diversifier le soir assez rapidement.

    Voir la réponse complète

  • A quel âge proposer un repas avec protéines le soir ?

    La réponse est : il n’y a pas d’âge. En effet, même pour les adultes, il n’est vraiment pas nécessaire de consommer des protéines le soir. Ce qui compte, c’est la quantité journalière.

    Voir la réponse complète

  • Jusque quel âge le biberon du soir peut être maintenu ?

    Il n’y a pas de pression à se mettre : il n’y a pas de norme absolue à respecter car chaque parent et chaque enfant sont différents. Au-delà de 15 mois, on peut se poser la question : pourquoi il y a toujours ce biberon le soir ? Est-ce un besoin nourricier ou un besoin affectif ? La réponse à cette question est différente selon si le biberon est au repas ou non.

    Voir la réponse complète

  • Quel est le repas idéal pour bébé le soir ? (entre 6 et 8 mois)

    Entre 6 et 8 mois, il est important de maintenir l’apport lacté au repas du soir (une tétée ou un biberon de lait infantile). Selon les besoins de votre bébé, vous pouvez aussi compléter ce repas par un plat avec 2/3 de légumes et 1/3 de féculents, voire 50/50 si votre bébé a besoin de plus d’énergie la nuit. Mais gardez en tête que tous les bébés n’en ont pas besoin à cet âge, et certains se contenteront très bien de l’apport lacté.

    Voir la réponse complète

  • Comment aider bébé à se concentrer sur son repas, sans jouets ou distractions ?

    Très souvent, les bébés qui jouent au repas ont besoin d’être sollicités manuellement. Dans ce cas, vous pouvez essayer de le laisser manger davantage en autonomie : lui proposer des couverts, des cuillères pré-remplies, des aliments à manger avec les doigts, etc. Cela va lui permettre d’occuper ses mains et se concentrer sur son repas.

    Voir la réponse complète

  • Bébé peut-il manger comme nous, même si ce n’est pas toujours équilibré ? (protéines le soir, plats sans légumes …)

    Jusqu’à 3 ans, votre enfant a encore des besoins spécifiques. Même s’il ressemble à un petit adulte miniature, ce n’est pas le cas. Il a encore des besoins nutritionnels qui ne sont pas les mêmes que les vôtres. Il faut donc prendre quelques précautions, même si vous pouvez relâcher la pression sur certains aspects.

    Voir la réponse complète

  • Pourquoi mon bébé a-t-il besoin d’être distrait lorsqu’il mange ?

    Un bébé qui s’ennuie à table, c’est probablement un bébé qui n’est pas assez stimulé. C’est peut-être le signal qu’il faut passer à l’étape suivante au niveau alimentaire : augmenter la « difficulté » des morceaux, varier les textures, le laisser utiliser ses couverts…Ce sont des pistes à explorer, pour emmener son bébé vers davantage d’autonomie.

    Voir la réponse complète

  • Quel petit-déjeuner proposer à bébé à partir de 1 an ?

    Dès 12 mois, on essaye toujours de proposer à bébé au petit-déjeuner : un apport lacté (tétée, biberon ou yaourt) + une dose d’énergie (tartine de pain beurré, pancakes, flocons d’avoine, etc.) + une dose de vitamines (fruits crus en morceaux ou mixés, compote). Cela permet de démarrer la journée avec un bon repas équilibré et plein de vitalité !

    Voir la réponse complète

  • A 1 an, est-ce suffisant de donner une tétée ou un biberon uniquement le matin et le soir ?

    Pour un bébé de 1 an, une tétée ou un biberon matin et soir, soit deux fois par jour, peuvent suffire. Le midi, vous pouvez compléter le repas par un dessert de fruits : des fruits crus ou cuits, en compote ou en morceaux. Au goûter, il est possible de proposer un laitage comme un yaourt nature.

    Voir la réponse complète

  • A partir de quand proposer autre chose qu’une tétée ou un biberon de lait le matin ?

    Dès 6 mois, ou dès que bébé montre l’intérêt à consommer autre chose que le lait, vous pouvez tout à fait introduire un petit apport céréalier. Cela va constituer un apport de glucides complexes, qui va pouvoir l’aider à tenir jusqu’au prochain repas, comme un petit-déjeuner d’enfant et d’adulte. Si jamais le petit apport céréalier ne suffit pas, vous pouvez aussi introduire des petits morceaux de fruits.

    Voir la réponse complète

  • Doit-on donner à bébé des céréales ou des féculents à chaque repas ?

    Les féculents regroupent à la fois les céréales (blé, maïs, seigle, orge, avoine, etc.), les tubercules (pomme de terre, patate douce, etc.) et les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots, etc.). Et on conseille en général de consommer des féculents à chaque repas. Tout ces aliments constituent l’apport en glucides complexes, des sucres qui « durent longtemps », de l’énergie qui va nous permettre d’être rassasiés entre deux repas ! Il en faut donc à chaque repas, mais attention de ne pas donner de doublon. Si vous donnez de la pomme de terre, ce n’est pas la peine de donner du riz. C’est soit l’un, soit l’autre.

    Voir la réponse complète

  • Quel petit déjeuner peut-on donner à un bébé de 9 mois ?

    A 9 mois, le lait est encore très important. Que ce soit du lait maternel ou une préparation infantile, vous proposez normalement toujours du lait le matin. Si bébé montre qu’il a envie de plus, vous pouvez lui proposer autre chose : un produit céréalier (pain, cracotte, pancake, porridge), avec un peu de matière grasse (purée d’oléagineux, beurre) et éventuellement des fruits crus (poire bien mûre, banane, suprêmes de clémentine…). Privilégiez les aliments faciles à manger.

    Voir la réponse complète

  • Quel petit déjeuner donner à un enfant à partir de 2 ans ?

    À 2 ans, en général, vous êtes passé à un lait de croissance ou lait entier. Vous pouvez le proposer à la tasse ou au bol, ou encore au biberon. Ensuite, vous pouvez ajouter un produit céréalier : une petite tartine de pain de bonne qualité, une cracotte, un pancake, etc. Vous pouvez aussi proposer un fruit, idéalement cru pour conserver ses vitamines : kiwi, clémentine, poire, abricot… selon la saison !

    Évitez tant que possible les céréales sucrées, cela n’apporte pas grand-chose d’intéressant, et ça ne tient pas au ventre non plus.

    Voir la réponse complète

  • À 6 mois, doit-on proposer des féculents à chaque repas ?

    Dès le début de la diversification alimentaire, on peut commencer à introduire les féculents : pomme de terre, petits pois, patate douce, maïs, etc. On parle bien d’introduction, à cet âge les féculents ne sont donc pas obligatoires à chaque repas, sauf si votre bébé est un petit mangeur et qu’il ne grossit pas assez. Petit à petit, et au fur et à mesure que les quantités ingérées par bébé augmentent, ils vont devenir nécessaires pour la satiété, vous allez proposer d’autres types de féculents (riz, pâtes, semoule, quinoa, etc.), et ils pourront être proposés à chaque repas !

    Voir la réponse complète