Foire aux questions

Au moment des repas

Petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner... Des conseils divers pour faire des repas un moment de plaisir et de partage, et savoir quoi proposer à bébé pour lui proposer des repas équilibrés.

  • Bébé mange trop vite et ne mâche pas, comment l’aider ?

    Manger doucement et bien mastiquer permet une digestion confortable. Cela laisse le temps à votre tout petit de bien distinguer ses sensations de satiété et donc de bien gérer ses quantités en fonction de ses besoins. En plus, cela l’aidera pour sa vie d’adulte plus tard.

    C’est un apprentissage qui peut prendre du temps, surtout si votre bébé est curieux de nouvelles expériences. Voici comment l’aider :

    👉 Proposer de nouvelles textures.
    👉 Montrez-lui l’exemple en exagérant vos mouvements de mastication, faites-le à chaque repas.
    👉 Proposez des couverts dès qu’il sait faire la pince et aider-le à piquer si besoin.
    👉 Mettez à sa disposition des petites quantités, une par une.
    👉 Observez ses premiers signes de faim et avancez d’une petite demi-heure son repas si besoin, votre bébé mange peut être trop vite parce qu’il a trop faim !

    Voir la réponse complète

  • Quelle eau choisir pour bébé ?

    L’eau en bouteille utilisée pour préparer les biberons ou hydrater votre bébé doit porter la mention « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons ». Une eau adaptée à un bébé est faiblement minéralisée et contient des teneurs faibles en fluor, nitrates, sodium, calcium, magnésium et sulfates.
    Vous trouverez plus de détails sur les teneurs maximales autorisées dans cet article. Vous pouvez aussi proposer de l’eau du robinet à votre bébé en vous informant auprès de votre mairie ou en vérifiant les analyses d’eau de distribution de votre ville, accessibles en ligne.

    Voir la réponse complète

  • Doit-on donner à boire de l’eau à bébé ?

    Avant 6 mois, l’allaitement (lait maternel ou infantile) suffit à couvrir les besoins en eau de votre bébé. A partir de 6 mois, vous pouvez commencer à proposer de l’eau à votre bébé. En effet, au fur et à mesure que bébé prend de vrais repas, la quantité de lait qu’il boit diminue et il faut compenser l’apport hydrique. N’hésitez pas à en proposer régulièrement, surtout en cas de chaleur ou si bébé souffre de diarrhées, fièvres ou vomissements !

    Voir la réponse complète

  • Quelle purée pour commencer la diversification ?

    Le grand classique pour la première purée de bébé, c’est la purée de carottes ! Suivie de près par la purée de courgette. Au tout début de la diversification alimentaire, à partir des 4 mois révolus de bébé, on propose de préférence des purées de légumes natures. On commence par les légumes moins riches en fibres (carottes, courgettes, brocolis, potiron, panais, betterave, etc.), plus faciles à digérer. On pourra éventuellement lier certaines purées avec de la pomme de terre, mais on peut aussi penser à la patate douce qui est excellente pour bébé !

    Voir la réponse complète

  • A quel âge bébé mange des purées le soir ?

    Il n’y a pas de règle !
    S’il est couramment conseillé de commencer d’introduire ce repas autour de 8 mois, il est important de noter que chaque bébé se développe à son propre rythme. Certains peuvent débuter les purées le soir dès l’âge de 6 mois, tandis que d’autres peuvent commencer à introduire des repas solides le soir seulement à partir de 9 mois, ou plus tard. Alors, comment déterminer si votre enfant est prêt à diversifier son alimentation au dîner ?

    Voir la réponse complète

  • Jusqu’à quel âge le biberon du soir peut être maintenu ?

    Il n’y a pas de pression à se mettre : il n’y a pas de norme absolue à respecter car chaque parent et chaque enfant sont différents. Au-delà de 15 mois, on peut se poser la question : pourquoi il y a toujours ce biberon le soir ? Est-ce un besoin nourricier ou un besoin affectif ? La réponse à cette question est différente selon si le biberon est au repas ou non.

    Voir la réponse complète

  • A partir de quand proposer autre chose qu’une tétée ou un biberon de lait le matin ?

    Dès 6 mois, ou dès que bébé montre l’intérêt à consommer autre chose que le lait, vous pouvez tout à fait introduire un petit apport céréalier. Cela va constituer un apport de glucides complexes, qui va pouvoir l’aider à tenir jusqu’au prochain repas, comme un petit-déjeuner d’enfant et d’adulte. Si jamais le petit apport céréalier ne suffit pas, vous pouvez aussi introduire des petits morceaux de fruits.

    Voir la réponse complète

  • Comment aider bébé à se concentrer sur son repas, sans jouets ou distractions ?

    Très souvent, les bébés qui jouent au repas ont besoin d’être sollicités manuellement. Dans ce cas, vous pouvez essayer de le laisser manger davantage en autonomie : lui proposer des couverts, des cuillères pré-remplies, des aliments à manger avec les doigts, etc. Cela va lui permettre d’occuper ses mains et se concentrer sur son repas.

    Voir la réponse complète

  • Pourquoi mon bébé a-t-il besoin d’être distrait lorsqu’il mange ?

    Un bébé qui s’ennuie à table, c’est probablement un bébé qui n’est pas assez stimulé. C’est peut-être le signal qu’il faut passer à l’étape suivante au niveau alimentaire : augmenter la « difficulté » des morceaux, varier les textures, le laisser utiliser ses couverts…Ce sont des pistes à explorer, pour emmener son bébé vers davantage d’autonomie.

    Voir la réponse complète

  • Quel petit-déjeuner proposer à bébé à partir de 1 an ?

    Dès 12 mois, on essaye toujours de proposer à bébé au petit-déjeuner : un apport lacté (tétée, biberon ou yaourt) + une dose d’énergie (tartine de pain beurré, pancakes, flocons d’avoine, etc.) + une dose de vitamines (fruits crus en morceaux ou mixés, compote). Cela permet de démarrer la journée avec un bon repas équilibré et plein de vitalité !

    Voir la réponse complète

  • Quel petit déjeuner donner à un enfant à partir de 2 ans ?

    À 2 ans, en général, vous êtes passé à un lait de croissance ou lait entier. Vous pouvez le proposer à la tasse ou au bol, ou encore au biberon. Ensuite, vous pouvez ajouter un produit céréalier : une petite tartine de pain de bonne qualité, une cracotte, un pancake, etc. Vous pouvez aussi proposer un fruit, idéalement cru pour conserver ses vitamines : kiwi, clémentine, poire, abricot… selon la saison !

    Évitez tant que possible les céréales sucrées, cela n’apporte pas grand-chose d’intéressant, et ça ne tient pas au ventre non plus.

    Voir la réponse complète