Mon bébé mange peu : dois-je m’inquiéter ?

bébé mange peu

Votre bébé a un petit appétit ? Il goûte quelques cuillères, mâche un petit morceau, puis il tourne la tête ou repousse son assiette ? Comment savoir si bébé a assez mangé ? Faut-il s’inquiéter s’il mange moins que d’habitude ?

Mon bébé mange peu, ou moins que ce qu’il devrait

Votre bébé mange moins que les 150g indiqués sur nos fiches mémo, ou la fiche donnée par votre pédiatre ? Gardez en tête que ces indications de quantités sont des repères, et non pas des quantités à atteindre ! Chaque bébé a son propre appétit, qui dépend de nombreux facteurs (son gabarit, sa courbe de poids, son activité physique, son état de santé, etc.). Il est important d’écouter l’appétit de votre enfant, et d’observer ses réactions pour respecter sa satiété.

Si votre bébé a un petit appétit, rassurez-vous : c’est probablement qu’il a mangé tout ce dont il a besoin. Si ses courbes de croissance restent dans les mêmes couloirs, c’est qu’il grandit bien et que ses besoins sont couverts. Inutile d’essayer de le faire manger plus, veillez juste à la qualité des aliments que vous lui proposez. Misez sur les aliments riches en fer, et n’oubliez pas d’ajouter des bonnes matières grasses dans son plat. Le lait doit toujours garder une place importante dans son alimentation, c’est l’aliment principal jusqu’à 1 an.

En respectant sa faim, sans imposer une assiette à terminer, vous apprenez à votre enfant à s’écouter et reconnaitre sa satiété, ce qui lui évitera de trop manger…même quand il sera plus grand !

En effet, dès sa naissance, avec l’allaitement à la demande, votre bébé boit naturellement la quantité de lait dont son corps a besoin pour grandir. C’est la même chose lorsqu’on commence à lui proposer des aliments solides ! Au début de la diversification, entre 4 et 6 mois, votre bébé va commencer par goûter quelques cuillères à café : c’est suffisant pour la découverte de nouveaux goûts et de nouvelles textures. Puis, progressivement, ses capacités de digestion augmentent et son appétit avec : il va vous indiquer qu’il en veut un peu plus…ou pas ! 😉

Voici quelques indicateurs pour vous aider à écouter la faim de votre bébé :

Signes de faim : votre enfant pleure, il est agité, il ouvre la bouche quand le biberon ou la cuillère approche… ou il cherche à grimper sur sa chaise haute, quand il est plus grand !

Signes de satiété : il ralentit ses bouchées, garde les aliments en bouche sans avaler, tourne la tête quand on lui tend la cuillère, ou patouille son assiette sans rien porter à sa bouche. Il jette la nourriture par terre. Il s’endort à table, sur le sein ou son biberon. Il veut quitter sa chaise pour aller jouer !

Rappelez-vous aussi que son appétit peut varier d’une journée à l’autre, tout comme le vôtre !

bébé mange peu

💡 Si votre enfant mange trop peu à votre goût, évitez de lui donner à manger en dehors des repas pour compenser, au risque de dérégler son appétit. Aux alentours de 6-8 mois, la journée s’organise autour de 4 repas : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. Cette structure lui permet de prendre de bonnes habitudes pour mieux gérer sa faim. Cependant, vous pouvez adapter les horaires, et avancer le repas si votre enfant a très faim ou le retarder s’il ne montre aucun appétit.

Mon bébé mange moins que d’habitude

Soudainement, ou progressivement, votre bébé commence à moins manger qu’avant ? Plusieurs raisons peuvent expliquer cette perte d’appétit : la fatigue, les dents qui poussent, une petite maladie (rhume, gastroentérite, etc.), un changement d’environnement (déménagement, changement de garde, etc.).

Pas de panique, tant que c’est passager et que cela reste dans des proportions raisonnables, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Rappelez-vous : l’appétit de votre bébé peut varier d’une journée à l’autre, et parfois sur de plus longues périodes.

Au moment où votre enfant passera des purées mixées lisses aux petits morceaux, ou à manger tout seul, il est aussi probable qu’il mange moins, car cela nécessite plus d’efforts. C’est tout à fait normal !

Dans ces périodes difficiles, quelques astuces permettent de réveiller un peu l’appétit de votre enfant. Découvrez nos conseils pratiques dans cet article : 9 astuces pour redonner l’appétit à bébé.

Cependant, si votre bébé mange moins depuis plusieurs semaines, ou s’il perd du poids, je vous recommande de consulter un professionnel de santé !

bébé mange peu

Mon bébé ne veut plus rien manger !

C’est la panique, votre enfant qui mangeait très bien se met à refuser toute nourriture ? Aucun repas ne lui convient, lui qui se régalait avec tout ce que vous lui prépariez avant ?

Il s’agit probablement du début de la néophobie alimentaire. C’est une situation fréquente, qui arrive chez environ deux tiers des enfants entre 18 mois et 2 ans (et parfois même plus tard). Durant cette période, votre enfant va devenir sélectif et refuser de manger, surtout les aliments nouveaux ou différents de ses habitudes. Il acceptera peut-être les carottes en rondelles, mais pas en bâtonnets. Les carottes seules, mais pas mélangées avec les petits pois. Etc.

Essayez de rester patient, et évitez que les repas ne deviennent un calvaire pour vous ! Inutile de forcer votre enfant à manger un aliment qu’il refuse, le repas doit rester un moment de plaisir. Essayez de montrer l’exemple en prenant le repas en famille, de l’impliquer en cuisine, et encouragez-le sans le forcer !

Vous pouvez aussi tenter de changer la présentation de son assiette : si vous aviez fait des pancakes aux légumes et qu’il n’en veut pas, essayez de les couper en petits morceaux. Si vous aviez fait des légumes en morceaux, tentez d’en écraser une partie en purée. Et même si on vous a toujours dit qu’on ne joue pas avec la nourriture, laissez-le explorer et jouer avec, pour se familiariser avec ces aliments ! Laissez libre court à son imagination : les brocolis sont de charmants petits arbres, les haricots verts sont des « frites vertes » à tremper dans du ketchup, un pancake avec des trous devient un petit monstre rigolo, les galettes sont des petits poissons dans l’eau, etc.

Faites du repas un moment agréable et de partage, même si votre enfant refuse son plat, en acceptant qu’il « n’aime pas »…et qu’il mangera peut-être au prochain repas. Tant que les courbes de croissance sont bonnes, ne vous inquiétez pas.

Pour vous aider à l’encourager à manger : Mon bébé refuse de manger : 9 astuces pour lui redonner l’appétit

galettes legume avoine poisson bebe

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.