Laits et laitages pour bébé

Crème dessert (au lait infantile)

Le lait est le tout premier aliment que mange bébé. Jusqu’à la diversification alimentaire, il se nourrit exclusivement de lait ! Mais qu’en est-il après ? Quel lait proposer, et en quelle quantité ? A partir de quand peut-on proposer des laitages à bébé, et sous quelle forme ?

Index de l'article

Jusqu’à 6 mois (et minimum 4 mois révolus), le lait est le seul aliment dont un bébé a besoin. Et pendant la diversification alimentaire, le lait reste l’aliment principal de votre enfant.

Mais au fur et à mesure qu’il grandit, les besoins de votre bébé changent. Il va découvrir plein de nouveaux aliments : les légumes, les féculents, la viande, le poisson, l’huile, etc. Le lait continuera de lui apporter les nutriments dont il a besoin. 

Faisons le point sur les différentes sources possibles de lait, et ce qu’il est possible de proposer à bébé.

Les différents laits

L'allaitement maternel

Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté aux besoins d’un bébé, et il est encouragé d’allaiter son bébé au moins jusqu’à ses 6 mois. L‘allaitement peut être poursuivi jusqu’à l’âge de 2 ans (ou même davantage), à condition d’être complété par la diversification alimentaireSi vous allaitez votre bébé, une fois la diversification commencée, vous pourrez donc toujours continuer !

Allaitement maternelL’allaitement maternel est un moyen naturel (et économique) de nourrir son bébé, qui procure de nombreux bénéfices pour la santé de l’enfant. Le lait maternel permettrait notamment une meilleure immunité de l’enfant, des nutriments mieux absorbés, ou encore la prévention des allergies, de l’obésité, et des néophobies alimentaires grâce à une habituation précoce à une variété de saveurs. Sa composition change et évolue au cours de la journée, et au fil des jours, pour offrir le meilleur pour le développement de bébé au fil de sa croissance. Il a même des bénéfices pour la santé de la mère ! Ainsi, le lait maternel présente des propriétés indiscutables, et on ne peut qu’encourager l’allaitement.

MAIS toutes les mamans n’allaitent pas, ou ne continuent pas jusqu’aux 3 ans de bébé ! Que ce soit par choix personnel, ou parce que la maman ou le bébé rencontre des difficultés, des alternatives existent. Pour ces bébés, des préparations infantiles, dont la composition essaye de se rapprocher le plus possible du lait maternel, sont proposés pour répondre aux besoins de bébé :

biberon

Les laits infantiles

De la naissance à 6 mois

Jusqu’à 6 mois, seuls le lait maternel et le lait premier âge sont adaptés aux besoins de bébé. Au commencement de la diversification alimentaire, entre 4 et 6 mois, bébé boit entre 700 et 800 mL de lait par jour (maternel ou 1er âge).

De 6 à 12 mois

A partir de 6 mois, lorsque la diversification alimentaire est installée et que bébé commence à prendre des repas plus complets, il est temps de passer au lait 2ème âge, ou lait de suite. Les quantités journalières recommandées sont entre 500 et 800 mL de lait.

Après 1 an

A partir de 12 mois, le lait de croissance peut prendre de relais de la préparation de suite. L’intérêt principal du lait de croissance est sa teneur en fer.

Si votre bébé est bien diversifié, qu’il mange varié et qu’il a des apports suffisants en fer, il est également possible de lui proposer du lait entier

Lire aussi : Lait de croissance : quelle différence avec le lait entier ?

Parmi les laits animaux :

  • Le meilleur compromis en terme de composition nutritionnelle est le lait de vache entier (en faisant bien attention à proposer des aliments riches en fer par ailleurs) ;
  • Le lait demi-écrémé ne contient pas assez de lipides ;
  • Le lait de brebis est le plus gras, mais aussi le plus riche en protéines et en fer ;
  • Les laits crus présentent un risque infectieux, et sont à proscrire !

Jusqu’à 3 ans, il est toujours recommandé de proposer chaque jour au minimum 500 mL de lait à votre enfant (800 mL au maximum). Cette quantité comprend le lait et les équivalents laitiers (laitages et fromages).

→ Pour savoir quelles quantités de lait proposer à chaque repas, retrouvez nos repères et repas-types dans nos fiches mémo !

Les laitages

Les laitages regroupent le yaourt, le fromage blanc, le petit suisse et le fromage. L’intérêt de consommer des laitages, que ce soit pour les enfants ou les adultes, est leur apport en calcium, en acides gras, et en protéines. Mais ils permettent aussi d’introduire de nouveaux goûts et de nouvelles textures.

A partir de quel âge ?

Les laitages peuvent être proposés à bébé dès 6 mois, en alternative à la tétée ou au biberon. On les proposera généralement au goûter, ou au dessert. Mais n’oubliez pas que le lait (maternel ou infantile) doit rester la source principale d’apport lacté !

En quelle quantité ?

Une portion de laitage représente le plus souvent :

  • 1 yaourt de 125g
  • 1 fromage blanc de 100g
  • 1 petit suisse de 60g
  • 1 faisselle de 100g
Bien entendu, il faut écouter en priorité l’appétit de son bébé, et respecter sa satiété. Il pourra donc manger un peu moins, ou un peu plus !
yaourt

Lesquels choisir ?

Yaourt nature ou spécial bébé ? Je vous conseille de privilégier les yaourts classiques au lait entier, natures autant que possible. En effet, au “rayon bébé” les yaourts sont généralement sucrés, et contiennent de nombreux additifs, mais ils ne sont plus enrichis en fer comme cela pouvait être le cas il y a quelques années. Ils n’ont donc pas d’intérêt nutritionnel supérieur aux yaourts classiques.

Vous pouvez également faire vos yaourts maison, soit avec du lait entier, soit avec du lait infantile en bouteille.

Pour varier des yaourts natures, vous pouvez également ajouter différents ingrédients pour aromatiser : un peu de compote, des fruits frais écrasés, de la vanille, de la cannelle, de la noix de coco râpée, une cuillère de purée d’oléagineux, etc.

Et les desserts lactés ?

Les crèmes desserts et autres desserts lactés industriels ne sont pas recommandés pour bébé. Néanmoins, n’hésitez pas à faire vos desserts maison à base de lait ! Vous avez la possibilité de faire des desserts lactés avec la préparation de suite, ou du lait entier. Par exemple, vous pouvez réaliser des de la semoule au lait, du riz au lait, une crème à la vanille, une panna cotta, etc. !

Les fromages

Les fromages permettent eux aussi de faire découvrir toute une diversité de goûts et de textures à bébé ! En France, c’est même une véritable institution !

Les fromages peuvent être introduits dans l’alimentation de bébé dès 6 mois. On le propose alors en petite quantité : 10g au début, puis 20g vers 12 mois. On commencera souvent par proposer des fromages « doux », type fromage frais, avant de s’orienter vers des fromages de caractère !

Les fromages peuvent être intégrés directement dans les recettes, ou proposés à déguster tel quel (si la texture est adaptée).

Avant 3 ans (voire 5 ans selon les sources), il est préférable de proposer des fromages pasteurisés, ou à pâte pressée cuite. Les fromages au lait cru sont en effet fortement déconseillés, à cause des risques bactériologiques (listera, salmonelles, E. Coli, etc.). 

Bébé boude son lait !

Votre bébé boude son lait ? Le laitage est une alternative qui lui permet d’apporter le calcium nécessaire, sous forme solide. Dans ce cas, pensez bien à lui proposer à boire pour compenser son hydratation, le lait étant essentiellement constitué d’eau ! 

Mais attention : le lait (maternel ou infantile) ou les préparations à base de lait infantile seront toujours à privilégier, car ils répondent mieux aux besoins de bébé. Les laitages sont en effet trop riches en protéines, et manquent de fer.

Donc, avant de remplacer tous ses biberons par des yaourts, vous pouvez :

  • Essayer d’autres contenants : au verre, à la paille, dans un petit bol…En effet, c’est peut-être le biberon – et non le lait – qui ne lui plait pas ou plus ? 
  • Incorporer son lait infantile dans des recettes, comme des desserts lactés, ou encore dans des soupes, smoothies ou même des pancakes

En conclusion : même si lors de la diversification alimentaire, votre bébé découvre plein de nouveaux aliments, le lait occupe toujours une place importante dans son alimentation. Bébé pourra découvrir le lait sous forme solide à travers les différents laitages et utilisé dans des recettes variées. Les laits maternel et infantile restent cependant les mieux adaptés à ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *