Yaourt « spécial bébé » ou yaourt classique : lesquels préférer ?

Bonjour,
Mon bébé va avoir 9 mois. La diversification se passe très bien, mis à part pour les yaourts « bébé » qu’il refuse. Nous lui avons donné quelques cuillères d’un yaourt « classique » qu’il n’a pas repoussé.
Que pouvons-nous lui donner en dessert ou goûter? Faut-il des préparations infantiles spécifiques?
Merci par avance,

Question de Julie

Il existe plusieurs alternatives pour le goûter et les desserts à base de lait. Si vous ne souhaitez pas faire vos préparations maison, vous avez 2 choix : 

  • soit vous achetez les petits desserts et laitages au rayon bébé,
  • soit vous proposez des yaourts « classiques », au rayon adulte.

Pour ma part, je conseille plutôt les yaourts classiques, au lait entier, donnés natures tant que possible. 

Au rayon bébé, les yaourts conviennent aussi très bien. Si cela vous plait, il n’y a aucun souci et ce sera adapté à votre enfant. Mais il n’ont pas vraiment d’intérêt nutritionnel supérieur au yaourt nature. En effet, avant ces derniers étaient enrichis en fer, mais ce n’est plus le cas. Donc mis à part le côté pratique pour le transport, puisqu’ils se conservent à température ambiante, ils n’ont pas grand intérêt. D’autant plus qu’ils sont généralement sucrés et/ou aromatisés.

Donc, que pouvez-vous proposer comme laitages à votre bébé ? Des yaourts (au lait entier et natures), du fromage blanc et des petits suisses

Pour varier des yaourts natures, vous pouvez également ajouter un peu de compote à l’intérieur pour sucrer et aromatiser. Ou ajouter un peu de vanille, de cannelle, de noix de coco râpée, de purée d’oléagineux, etc.

Petit conseil en + : acheter du yaourt ou du fromage blanc en gros conditionnement, en « vrac », ce qui vous permettra de vous adapter à l’appétit de votre enfant. En effet, si on achète un yaourt de 125g, on a envie que bébé le termine. Et bien souvent votre bébé est peut-être rassasié avant. Il est donc intéressant d’utiliser les grands pots pour s’adapter et servir une portion selon l’appétit, dans un petit ramequin à côté. 

Aussi, n’hésitez vraiment pas à faire vos desserts ! Vous avez la possibilité de faire des desserts lactés avec la préparation de suite, ou du lait entier. Par exemple, vous pouvez réaliser des yaourts maison, de la semoule au lait, du riz au lait, et autres recettes à base de lait !

Olivia Beziat
Diététicienne nutritionniste pédiatrique

8 commentaires

  • Carole

    Bonjour, nous faisons nos yaourts maison au lait entier. Nous voulions en donner à notre fille (8mois dans quelques jours) mais notre pédiatre nous l’a déconseillé car le lait entier serait trop riche et inadapté pour l’estomac d’un bébé avant 12 mois. Qu’en pensez-vous? Merci.Carole

    • Clémence

      Bonjour Carole,
      il vous a déconseillé les yaourts de manière générale, ou les yaourts au lait entier par rapport aux « yaourts bébé »?

      Car les yaourts bébé (qui ne sont en fait pas des yaourts) sont aussi fabriqués à partir de lait de vache… c’est juste qu’ils ont plein d’ingrédients en plus pour épaissir car ils ne sont pas fermentés. Un exemple avec la composition de quelques yaourts :

      – « Ptit brassé bio » de Nestlé : LAIT entier* 80,7% (origine UE), eau, CREME*, amidon de riz, amidon de maïs, semoule de riz*, LAIT écrémé en poudre*, épaississant (pectine), ferments lactiques (LAIT). *ingrédients issus de l’agriculture biologique.

      – « Brassé vanille » de Blédina : Lait écrémé en poudre réhydraté 70,0 % (LAIT) – Eau –Crème 9,00 % (LAIT) – Sucre – Amidon transformé de maïs – Acidifiant :Acide citrique – Stabilisant : Pectine – Epaississant : Farine de graines de caroube – Arôme naturel de vanille – Emulsifiant :Mono diglycérides de colza – Antioxydant : Acide ascorbique
      (en plus celui là contient du sucre… !)

      – « Brassé nature » de Babybio : Lait fermenté de France* 75%, eau, fécule de manioc*, épaississant : pectine de fruits, jus concentré de citron d’Espagne*.

      A titre personnel, je pense qu’un yaourt maison, qui contient uniquement du lait et des ferments, est bien plus adapté qu’un « yaourt bébé ». Si votre bébé a toujours du lait maternel ou infantile par ailleurs, et que les yaourts maison ne constituent pas sa source principale de lait 😉 (car c’est effectivement le lait maternel ou infantile qui est le mieux adapté pour bébé).

      Pour la « richesse » évoquée par votre pédiatre, c’est aussi une question de quantité. Les yaourts bébé font généralement 60g à 100g, tandis que pour les yaourts classique c’est un format de 125g. Mais en réalité, ce qui est souvent décrié est la teneur en protéines des yaourts adultes. Par exemple, dans un velouté nature (marque Monoprix prise au hasard), vous avez 3.6g protéines / 100g. Tandis que dans le « Ptit brassé » (Nestlé) vous avez 2.9g protéines / 100g. Ceci est notamment dû au fait que (pour une question de texture) dans les yaourts industriels on ajoute de la poudre de lait écrémé en plus du lait, et c’est ça qui augmente la teneur en protéines. Si dans vos yaourts maison vous utilisez juste du lait entier, ce ne sera pas le cas…

      Voilà, ma réponse est longue mais j’espère qu’elle vous aidera à vous faire votre propre avis 🙂 Vous pourrez éventuellement en rediscuter avec votre pédiatre ? 😉

      Bien à vous,
      Clémence

  • Emma

    Bonjour!
    Tout d’abord merci pour ces précieux conseils! J’aurais voulu savoir à partir de quel âge il est possible de donner des yaourts, petits suisses ou fromages blanc au goûter ou au dessert?
    Merci d’avance!
    Emma

  • Aurelie

    Bonjour,

    Comme de nombreuses mamans avant moi, j’arrive au questionnement sur les laitages.

    Ma fille Ava, de bientôt 9 mois, est diversifiée depuis la fin de son quatrième mois et mange très bien.
    Au petit déjeuner, elle prend 240ml de lait infantile deuxième âge, le midi elle prend une purée de légumes et féculents (pas encore céréaliers) et ses 10g de protéines et une compote de fruits. Au gouter elle prend une compote de fruits et un biberon de 150ml de lait infantile et enfin au diner elle prend 240ml de lait.
    Cependant, il lui arrive de ne plus terminer ses biberons au gouter, raison pour laquelle la crèche me demande d’introduire les yaourts. Je lui ai proposé un yaourt spécial bébé qu’elle n’a pas du tout apprécié nature (je comprends, j’ai gouté et ce n’est pas fameux du tout…). J’ai ensuite testé de lui donner en mélangeant à la compote que je lui prépare et c’est mieux passé.
    Par contre j’aimerais dans la mesure du possible éviter ce type de produit et privilégier les yaourts classiques.

    J’ai lu sur votre site que le lait infantile 2ème âge était à privilégier jusqu’au 1 an de bébé. Me conseillez-vous de continuer à proposer le biberon de lait au gouter et de proposer un yaourt uniquement pour les fois où elle ne le termine pas ou le boude ? Ou bien est-ce que je peux passer systématiquement à du yaourt pour le goûter ?
    Dans ce cas, si je souhaite donner des yaourts classiques, dois-je absolument les prendre au lait entier ou bien puis-je prend des yaourts/petits suisses au lait demi-écrémé ?
    Et à ce propos, jusqu’à quel âge est-il recommandé de privilégier le lait entier avant de pouvoir passer à du lait demi-écrémé ?

    Enfin je me pose la question des quantités de lait : si Ava prend 240 à 270ml de lait le matin et 150 à 180ml après la purée que je vais bientôt lui proposer le soir, ses apports en lait infantile seront-ils suffisants si je ne lui donne plus de biberon au gouter mais plutôt un yaourt, sachant qu’il faut minimum 500ml sur la journée ? A quelle quantité de lait correspond un yaourt ? un petit suisse ? le fromage blanc et quelle quantité est-il conseillé de donner à bébé?

    Merci d’avance de vos conseils qui m’aideront à y voir plus clair.

    Aurélie

    • Clémence

      Bonjour Aurélie,

      Vos questions sont très précises et nécessiteraient peut-être une consultation personnalisée 🙂

      Oui, il est possible d’alterner entre yaourt et lait, pour proposer uniquement le yaourt quand elle boude le lait. A cet âge, il est aussi possible de proposer un yaourt (ou petit-suisse, fromage blanc ou autre laitage) systématiquement au goûter. C’est d’ailleurs souvent le cas dans les crèches.
      Le lait entier est préférable au demi-écrémé, même s’il est possible de proposer ce genre de laitages occasionnellement 😉 L’idée, c’est de ne pas priver bébé de gras !
      Pour les quantités : le yaourt – et autres laitages – sont comptabilisés dans les équivalents laitiers pour le minimum de 500 mL par jour 🙂 Un yaourt équivaut à 120 mL de lait.

      Bien à vous,
      Clémence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *