DME: diversification menée par l'enfant

La diversification menée par l’enfant (DME)

La DME, ou Diversification Menée par l’Enfant, vous en avez déjà entendu parler? Si vous ne savez pas ce que c’est, ou si vous voulez en savoir plus à ce sujet, cet article est fait pour vous! Je vous résume les principes de la DME et je vous donne les clés pour savoir comment commencer!

DME

Diversification menée par l’enfant

Une autre manière d'aborder la diversification alimentaire.

La DME, c’est quoi? Une autre façon de faire découvrir les aliments au nourrisson. On ne propose pas à bébé des purées ou des compotes, mais des aliments solides (entiers ou morceaux), dès le début de la diversification. L’idée est donc d’introduire une alimentation solide plus précocement que d’habitude, en complément du lait.

Bébé mange seul.

Certains parlent de diversification autonome, ou de diversification consciente. Dans cette approche, l’enfant devra alors se saisir du ou des morceaux par lui-même, à son rythme. Il gère ce qu’il ingère, et on ne le force pas à manger. Bébé va choisir ce qu'il veut manger dans son assiette, dans quel ordre, comment, et en quelles quantités.

La DME, une philosophie

La DME, ce n’est pas juste donner des morceaux à bébé. C’est une philosophie alimentaire! Dans cette façon d’introduire la nourriture solide, bébé s’alimente seul. Le rôle des parents n’est pas de nourrir leur bébé, mais de lui proposer des aliments (sains et adaptés). L’adulte laisse alors son enfant découvrir et expérimenter par lui-même.

A noter: on peut aussi proposer des morceaux à manger avec les doigts quand on choisit la de donner des purées, mais il ne s’agit pas de DME. En effet, dès lors qu’on sert la cuillère de purée à son bébé, il ne s’alimente plus seul. On parlera alors plutôt de finger food. Cette façon de faire est souvent appelée « méthode mixte » (purées + finger food), qui fera le sujet d’un prochain article. 🙂

Pourquoi adopter la DME?

  • Développer l'autonomie alimentaire.
  • Apprendre à distinguer et reconnaitre les aliments.
  • Eveiller la curiosité culinaire.
  • Développer la motricité fine.
  • Favoriser l'apprentissage de la mastication.
  • Vivtre les repas en famille.

Avec la DME, bébé décide de ce qu’il mange, et il mange seul (avec les doigts). On ne force pas un bébé à manger en DME, il est autonome. 

Les aliments ne sont pas mélangés ni mixés, il peut donc apprendre à les distinguer et les reconnaître. Tous ses sens sont en éveil: le toucher (préhension et texture), la vue (couleurs et formes), l’odorat (odeurs et arômes), et bien sur le goût! 

En attrapant les aliments pour les porter à sa bouche, il développe sa motricité fine. Il peut appréhender l’aliments avant de l’introduire dans la bouche. En plus, manger des morceaux est excellent pour favoriser l’apprentissage de la mastication, le développement des mâchoires et la sortie des dents. 

Enfin, l’enfant imite: c’est parce qu’il nous observe manger qu’il veut lui aussi essayer. Alors il est important de vivre les repas en famille, et de lui proposer les mêmes aliments que nous 😉 (on fera attention à adapter nos repas pour une alimentation saine!)

Comment procéder?

Quand commencer?

Comme pour la diversification « classique », on commence à proposer des aliments solides à bébé quand il manifeste le désir de manger! Généralement, vers 6 mois. Mais cela peut arriver un peu plus tôt ou un peu plus tard 😉 

Comment savoir que bébé a envie de manger autre chose que du lait? Voici quelques signes:

  • il ouvre la bouche, ou mâche dans le vide, quand il vous observe manger,
  • il suit des yeux votre nourriture,
  • il cherche à attraper votre nourriture, ou celle qui est à portée de main/yeux.

Certaines capacités physiques sont requises pour pouvoir commencer à manger des morceaux:

  • votre bébé tient assis, le dos bien droit,
  • il sait attraper un objet, et le porter à sa bouche (coordination oeil-main et main-bouche).

Vous pensez que votre bébé est prêt? Il est temps de l’installer pour son premier aliment solide.

Installer bébé

L’installation à table est très importante. Bébé doit être dans la position assise, le dos bien droit (sur les genoux ou dans une chaise haute). 

Attention, autonomie ne veut pas dire manger tout seul. Pour sa sécurité, il faut toujours rester près de lui. En plus, il cherche à vous imiter: montrez l’exemple en mangeant avec lui! 

Qu'est-ce qu'on donne?

On donne des morceaux de fruits et légumes (cuits ou crus mais bien mûrs) que bébé peut saisir facilement (environ la taille du poing de bébé).

Lorsqu’on lui propose des morceaux nourriture, on les pose devant lui, ou on lui met dans la main, mais on ne les introduit pas directement dans sa bouche! Bébé va alors les porter à sa bouche pour les sucer, les ronger, les rogner et décrocher de petits morceaux qu’il va apprendre à mastiquer, avaler et déglutir. Il y arrivera même s’il n’a pas de dents!

Ce qu'il faut savoir

Réflexe de régurgitation

Le réflexe vomitif protège les bébés de l’étouffement. Si bébé tente d’avaler un morceau trop gros, ce réflexe permet de repousser le morceau à l’avant de la bouche pour le mastiquer à nouveau avant de l’avaler. Il ne faut pas s'en inquiéter, ni confondre ce réflexe avec l'étouffement, même si cela peut paraître assez impressionnant les premières fois! (Pour vous familiariser avec ce réflexe peu plaisant, il y a plein de vidéos sur youtube 😉 )

Qualités requises

  • Lâcher prise
  • Faire confiance à son enfant

Comme avec l’allaitement à la demande, on ne sait pas quelle quantité son bébé mange. Lui seul est maître de ses besoins. Tous les bébés n’ont pas les mêmes besoins et n’assimilent pas de la même manière, il ne faut donc pas focaliser sur les quantités et lâcher prise!

Quelques inconvénients

  • Salissant
  • Prend du temps

Bébé mange seul, il peut donc faire tomber des aliments par terre, en mettre sur lui… Ça nécessite un peu de ménage après le repas et des lessives! Cela dit, quand bébé attrape sa cuillère, ça peut provoquer les mêmes dégâts 😉 Ça prend aussi du temps, car l’enfant mange à son rythme. Mais profitons-en pour l’observer faire ses exploits et se nourrir avec joie!

Par quels aliments commencer?

Pour commencer la DME, on offre à bébé des aliments fondants, mais pas trop mous pour faciliter la préhension. Pour vérifier si bébé peut mastiquer, vérifiez que vous pouvez mordre l’aliment avec les lèvres, ou l’écraser facilement avec la langue contre le palais. Voici quelques idées d’aliments que vous pouvez proposer à bébé pour commencer la diversification en DME:

Légumes

  • Bâtonnets de carottes (bien cuites)
  • Rondelles de patates douces (cuites)
  • Fleurettes de brocoli (bien cuit)
  • Bâtonnets de courgettes (cuites et fondantes)

Fruits

  • Banane
  • Morceaux de pomme cuite
  • Morceaux de pêche pelée
  • Fraises bien mûres
  • Suprêmes d'oranges (quartiers sans peau)

Produits céréaliers

  • Pain grillé
  • Pâtes
  • Galette de riz (éventuellement avec tartinade)

Protéines animales

  • Lanières d'omelette
  • Filet de poisson
  • Boulettes de viande hachée

Des aliments à éviter?

Comme en diversification « classique », on ne rajoute pas de sel ni de sucre. 

On évite les pelures fines (pommes, prunes, tomates): dans ce cas, on épluche les fruits et légumes. Les aliments qui collent au palais (laitue, épinards…) et durs à croquer (légumes crus, pomme crue…) sont déconseillés. Aussi, on évite les petits aliments ronds susceptibles de provoquer une fausse route (raisins, myrtille noix, graines…). Pour proposer ces fruits ronds à bébé, on pourra les couper en quarts ou moitiés.

Composition des repas

L’équilibre alimentaire en DME est le même qu’en diversification « classique » (purées et compotes): on veille à proposer des aliments variés à bébé! Les repas n’ont pas besoin d’être toujours parfaits. Mais ils devraient cependant inclure des aliments de chaque groupe, dont :

  • un (ou des) légume(s)
  • un féculent (pain, pâtes, pomme de terre, etc.)
  • de la viande, du poisson, des oeufs, des légumineuses, etc. (notamment pour l'apport en fer)
  • un produit laitier
  • un fruit
  • une matière grasse

Conseils pratiques

  • Placez les aliments du repas dans une grande assiette en plastique ou directement sur le plateau de sa chaise haute.
  • Offrez un ou deux aliments à la fois au début. Si vous lui en donnez trop, cela risque de le décourager, ou il risque d’avoir du mal à attraper les aliments.
  • Faites porter à votre bébé un bavoir long muni de manches, ou laissez bébé en couche. Cela facilitera le nettoyage.
  • Disposez un couvre-sol en plastique sous la chaise haute.

Si vous avez déjà parcouru les recettes de ce site, vous avez pu constater que je ne pratique pas la DME. J’ai commencé par proposer des purées à mon bébé, tout simplement car je ne connaissais pas cette méthode lorsqu’il a commencé à diversifier son alimentation, et qu’il était naturel pour moi de lui proposer des purées. Néanmoins, je suis convaincue par les bienfaits de cette méthode de diversification, c’est pourquoi je souhaite vous informer sur la DME à travers cet article. Mais je pense aussi qu’il existe une voie possible pour une méthode mixte, que j’ai appliquée pour mon fils, qui consiste à proposer des aliments à manger avec les doigts (« finger food ») en parallèle des purées. J’en parlerai dans un prochain article!

Bébé mange une banane (DME)

Et vous, pour quelle méthode de diversification avez-vous opté? Vous êtes tentés par la DME?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *