Les protéines dans l’alimentation de bébé : viande, poisson et œuf

Saumon grille et puree de chou blanc

Lors de la diversification alimentaire de votre bébé, vous entendrez sûrement parler de l’introduction des « protéines animales« . Qu’est-ce que c’est ? Ces aliments regroupent la viande, le poisson et les oeufs (VPO), qui ont la particularité d’être d’excellentes sources de protéines. Elles sont riches en acides aminés essentiels, en proportion adaptée, et très bien assimilées. Mais quand les introduire dans l’alimentation de bébé ? En quelle quantité ? Lesquels et comment ?

Quand introduire la viande, le poisson et l’oeuf dans l’alimentation de bébé ?

Les protéines animales peuvent être introduites dès le début de la diversification alimentaire. Mais cette famille d’aliments est souvent proposée quand l’enfant a déjà goûté une belle variété de légumes, et il est d’usage de les proposer à partir de 6 mois.

Il est recommandé de proposer ces protéines une seule fois par jour, de préférence à midi (au déjeuner).

En quelle quantité peut-on proposer les protéines animales à bébé ?

Les besoins nutritionnels de votre bébé évoluent au fil de sa croissance. Afin d’éviter des apports en protéines trop élevés, les quantités de VPO (viande, poisson, œuf) proposées à bébé doivent être modérées :

  • 10g/jour jusqu’à 1 an (2 cuillères à café, ou 1/4 d’oeuf)
  • 20g/jour jusqu’à 2 ans (4 cuillères à café, ou 1/2 oeuf)
  • 30g/jour jusqu’à 3 ans (6 cuillères à café, ou 1 oeuf entier)

Les protéines animales doivent toujours être proposées bien cuites à bébé.

Lire aussi : Faut-il donner de la viande tous les jours à bébé ?

recette parents bebe de magrets de canard et haricots verts

Les viandes

En plus de l’apport en protéines, les viandes sont généralement de bonnes sources de fer, de vitamine B12 ainsi que de zinc ou de sélénium.

A partir de 6 mois, vous pouvez proposer tout type de viandes : bœuf, poulet, dinde, veau, agneau, porc, canard etc. Tout est possible à condition de sélectionner des morceaux peu gras et de bien les cuire !

En revanche, on évitera les viandes transformées et charcuteries (saucisse, pâté, rillettes etc.), qui sont généralement riches en sel, en additifs et en gras, et n’ont aucune justification nutritionnelle à être consommées. Le jambon blanc est l’exception parmi les charcuteries, car il est moins défavorable sur le plan nutritionnel.

Les poissons

En plus des protéines, le poisson apporte des oméga 3 (surtout les poissons dits « gras »), des minéraux comme le phosphore, et des oligoéléments, comme l’iode, le zinc, le cuivre, le sélénium et le fluor, mais aussi des vitamines A, D, E et certaines du groupe B indispensables à la santé.

On recommande la consommation de poisson deux fois par semaine, dont un poisson gras à forte teneur en oméga 3 : saumon, sardine, maquereau, truite, etc.

Mais, les poissons peuvent aussi être contaminés par des polluants de l’environnement dont les dioxines, les PCB ou le mercure, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé en cas de surexposition. Voici les dernières recommandations de l’ANSES pour les enfants de moins de 3 ans :

Poissons à éviterespadon, marlin, siki, requin et lamproie
Poissons à limiterpoissons prédateurs sauvages : thon, lotte (baudroie), loup (bar), bonite, empereur, grenadier, flétan, brochet, dorade, raie, sabre, …

Lire aussi : Peut-on proposer du thon à bébé ?

Les oeufs

En plus des protéines de très bonnes qualités, l’œuf contient une quantité importante de matières grasses. Il est également riche en vitamines (A, D, E) et oligo-éléments (fer et zinc).

L’œuf doit être proposé bien cuit à bébé. On pourra le cuisiner sous différentes formes : oeuf dur, omelette, ou intégré à des recettes de gâteaux ou flans. Essayez d’éviter les œufs crus (ou insuffisamment cuits) tels que les mousses et mayonnaises faites maison.

A partir de 2 ans, on peut proposer le jaune moins cuit (oeuf mollet, à la coque, ou au plat), uniquement avec des oeufs extra frais. Voici les temps de cuisson des oeufs dans l’eau bouillante :

  • oeuf dur : 10 minutes
  • oeuf mollet : 6 minutes
  • oeuf à la coque : 3 minutes

Idées recettes avec de la viande, du poisson ou de l’oeuf

Blanquette de veau
La blanquette est une recette traditionnelle très gourmande, consistante et réconfortante. Pour faire goûter cet incontournable de la gastronomie française à bébé (et en profiter en famille), je vous livre ma recette de blanquette de veau pour bébé et toute la famille. A chaque âge son petit plat, on prélève les ingrédients au bon moment pour en faire un bon petit repas pour bébé. Une recette testée et approuvée par toute la famille !
Découvrir la recette
blanquette de veau pour bebe et toute la famille
Saumon grillé et purée de chou blanc
Savez-vous planter les choux ? 🎵
Si on le connait bien en chanson, on ne sait pas forcément comment le cuisiner pour le proposer à bébé… Je vous propose une recette pour le savourer en famille, dans un duo cru/cuit avec un petit coleslaw et une purée de chou blanc ! On l'accompagne de saumon, pour son goût délicieux et ses apports en omega 3.
Comme le chou n'est pas le plus digeste des légumes, dès 6 mois on le propose en toute petite quantité, associé à la carotte. Et dès 12 mois, bébé pourra aussi goûter à la version crudités avec un peu de coleslaw.
C'est parti ?
Découvrir la recette
Saumon grille et puree de chou blanc
Polenta aux champignons et œuf mollet
Voici une recette simple et très rapide que nous faisons souvent à la maison : une polenta crémeuse aux champignons de Paris, servie avec un petit oeuf mollet. Goûteuse, réconfortante et saine, si vous aimez les champignons cette recette est pour vous ! (Et si vous n'aimez pas, essayez quand même, vous allez peut-être changer d'avis. 😉)
Cette recette est facile à adapter pour bébé (dès 6 mois), avec ou sans oeuf selon si vous la proposez le midi ou le soir !
Découvrir la recette
Polenta crémeuse aux champignons et œuf mollet
Coquillettes au jambon (et ses petits légumes)
Une recette complètement régressive pour les grands, gourmande et équilibrée à la fois pour bébé : que demander de plus ? 🤩⁠⁠
C'est aussi une petite astuce à tester pour faire manger des légumes aux enfants, quand ils sont dans leur phase "je boude les légumes" : associer un plat de base réconfortant (le classique "coquillettes au jambon") avec une purée de légumes ! Dites-moi en commentaire si votre enfant a aimé cette association ! 🙂
Découvrir la recette
Coquillettes au jambon pour bebe et toute la famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *