Morceaux et finger food : quand et comment commencer ?

dme morceaux finger food bebe

NOUVEAU ! Sur la page menu hebdo, nous proposons maintenant des menus « Finger food » avec des recettes pour bébé à déguster avec les doigts ! Pour qui sont faits ces menus ? Comment savoir si votre bébé est prêt pour découvrir ces recettes ? Dans cet article, on vous dit tout sur l’introduction des morceaux et finger foods dans l’alimentation de bébé !

Sur le site et l’application, nous vous proposons de nombreuses recettes de « Finger food », que bébé peut déguster avec ses petites mains. Comment savoir si votre bébé est prêt pour découvrir ces recettes ? Dans cet article, on vous dit tout sur l’introduction des morceaux et finger foods dans l’alimentation de bébé !

En résumé
Quand ?
Quoi ?
Comment ?

Nos menus « Finger food » proposent des recettes adaptées pour l’étape de découverte des morceaux, avec des aliments gros et bien fondants. Vous pouvez continuer de proposer ces recettes tout au long de la diversification alimentaire, et même après ! Au fur et à mesure de l’évolution des habiletés de bébés, vous pourrez adapter la taille des morceaux et également lui faire découvrir d’autres textures en piochant dans nos recettes de finger foods.

Ces menus sont adaptés aussi bien aux bébés qui font la DME (diversification menée par l’enfant) qu’aux bébés qui suivent une diversification classique, et qui découvrent progressivement les morceaux. Vous pouvez ainsi suivre nos menus par âge, et piocher parfois des recettes dans les menus « finger food », pour lui faire découvrir les aliments à manger avec les mains et l’initier aux morceaux. Vous pouvez aussi utiliser ces menus si votre bébé se lasse des purées, et qu’il veut manger en autonomie. Que vous ayez choisi la DME, la diversification classique ou la diversification mixte, les menus s’adaptent donc à vos besoins et aux envies de bébé !

Les recettes que nous proposons « dès 6 mois » sont adaptées pour l’étape de découverte des morceaux, avec des aliments gros et bien fondants. Vous pouvez bien entendu continuer de proposer ces recettes tout au long de la diversification alimentaire, et même après ! Au fur et à mesure de l’évolution des habiletés de bébés, vous pourrez adapter la taille des morceaux et également lui faire découvrir d’autres textures en piochant dans les autres recettes.

Ces recettes sont adaptées aussi bien aux bébés qui font la DME (diversification menée par l’enfant) qu’aux bébés qui suivent une diversification classique, et qui découvrent progressivement les morceaux. Vous pouvez ainsi suivre nos menus par âge, et essayer parfois des recettes de « finger food », pour lui faire découvrir les aliments à manger avec les mains et l’initier aux morceaux. Vous pouvez aussi utiliser ces recettes si votre bébé se lasse des purées, et qu’il veut manger en autonomie. Que vous ayez choisi la DME, la diversification classique ou la diversification mixte, les menus s’adaptent donc à vos besoins et aux envies de bébé !

noe mange pancake dme finger food (1)

Menus Finger Food

Bébé est-il prêt ?

Quand peut-on commencer à proposer des recettes de « finger food » à son bébé ? A partir de 6 mois environ, votre bébé peut commencer à découvrir les morceaux avec les doigts si :

💡 Votre bébé n’a pas besoin d’avoir des dents, car on va lui proposer des textures qui peuvent s’écraser avec la langue contre le palais.

Souvent, on va commencer la diversification alimentaire par des purées et compotes, entre 4 et 6 mois. Puis, entre 6 et 8 mois, introduire des textures plus épaisses, et progressivement des morceaux, en fonction de l’évolution des capacités de bébé. Voir : de la purée lisse aux morceaux

En DME, on va proposer des morceaux fondants à bébé dès 6 mois (s’il tient assis). 

Mais les deux ne sont pas incompatibles ! Et même si l’on ne fait pas la DME, l’introduction des morceaux dans l’alimentation de bébé est recommandée avant 10 mois.

Comment procéder ?

Comment proposer son premier morceau à bébé ? Pour commencer, pour cette toute nouvelle découverte, choisissez un moment où votre bébé est calme : il a faim mais pas trop, il n’est pas fatigué et il n’est pas malade. Il est en effet préférable que votre bébé soit dans une période d’éveil confortable pour explorer des nouveautés !

Installez votre bébé dans sa chaise haute, bien assis, idéalement avec un repose-pieds. Proposez ensuite un morceau sur sa tablette, ou dans une assiette. Un seul morceau suffit pour commencer, évitez d’en mettre trop ! Ce sera plus facile pour lui à attraper, et il aura moins d’informations à gérer.

Ensuite, laissez bébé explorer ! Voir, toucher, sentir… et porter à sa bouche.

Si bébé a du mal à attraper son morceau, n’hésitez pas à l’aider. Et commencez par les aliments les plus faciles à attraper. Par exemple : banane, bâtonnet de carotte, fleurette de brocoli, etc.

Les morceaux peuvent être proposés pour un repas complet (au début en complément du lait), ou pour compléter un repas. Par exemple, vous pouvez proposer une purée en plat et de la banane en morceaux en dessert. Ou faire découvrir un petit muffin à la carotte, accompagné d’une purée pour compléter… Purées et morceaux, c’est possible !

Le goûter est aussi un bon repas pour tenter les finger food : à la sortie de la sieste, bébé est bien reposé et pourra explorer un fruit frais bien mûr comme du kiwi, un petit pancake à la banane ou un cake au pamplemousse, par exemple. N’hésitez pas à consulter nos idées sucrées à la suite du menu de la semaine. 😉 

Au niveau des quantités, on écoute les sensations de bébé ! C’est normal si bébé mange moins en morceaux qu’en purée, et l’objectif c’est de découvrir cette nouvelle texture. Les nouveaux apprentissages, c’est aussi fatiguant et bébé peut se lasser plus vite. N’hésitez pas à compléter le repas par son lait pour compenser, s’il n’a pas réussi à manger beaucoup et qu’il a encore faim.

Voici des signes pouvant vous indiquer que bébé a terminé son repas : il cherche à sortir de sa chaise, il joue mais ne porte plus rien à sa bouche, il jette les aliments, il fait l’essui-glace et balaye la nourriture avec ses mains, il semble fatigué, il se braque et pleure… Vous pouvez essayer d’apprendre à votre enfant à signer « fini » avec ses mains, afin qu’il vous montre quand il décide de terminer le repas avant d’en arriver à ces signaux !

Les étapes

etapes morceaux textures formes dme bebe carotte

On peut distinguer 3 grandes étapes pour proposer les morceaux à bébé, en fonction de l’évolution de ses habiletés.

Découverte

6-9 mois
étape 1
  • gros morceaux
  • texture fondante

Développement

9-12 mois
étape 2
  • petits morceaux
  • texture + ferme

Perfectionnement

après 1 an
étape 3
  • doigts et couverts
  • textures croquantes

Les âges sont donnés à titre indicatif et dépendent des capacités de votre bébé. Peu importe l’âge auquel vous commencez à proposer des morceaux, à 6 mois, 9 mois ou 12 mois, il faut commencer par l’étape 1 avec des textures fondantes, et faire évoluer progressivement les textures en fonction des habiletés de bébé.

Les textures sécuritaires

etape 1 texture finger food dme bebe

Etape 1 : textures très fondantes (6-9 mois)

Pour commencer l’introduction des morceaux, on va commencer par des textures faciles : fondantes ou « crousti-fondantes » (= croustillant et qui fond vite dans la bouche grâce à la salive, comme une craquotte de type ®Pain des fleurs à la châtaigne).

Comment savoir que la texture est suffisamment fondante ? Vous pouvez faire le test : l’aliment doit s‘écraser entre la langue et le palais, ou entre votre pouce et votre index.

Bébé peut commencer une ébauche de mastication, avec des mouvements de bas en haut, et écraser les aliments dans sa bouche (même sans dents !).

Exemples d’aliments : carotte vapeur, fleurettes de brocoli, banane, pancakes, etc.

etape 2 texture finger food dme bebe

Etape 2 : textures plus fermes (9-12 mois)

Vers 9 mois, et si bébé est déjà bien habitué aux morceaux fondants, il va pouvoir découvrir des aliments qui nécessitent un écrasement plus important, des textures plus fermes, qui demandent des mouvements de gauche à droite pour amener les aliments sur les gencives.

La langue est plus mobile dans la bouche, et les mouvements de mastication plus précis.

etape 3 textures finger food dme bebe

Etape 3 : aliments plus secs, croquants ou croustillants (à partir de 12 mois)

Quand bébé a déjà bien expérimenté les morceaux et qu’il a déjà quelques dents, il va pouvoir appréhender des aliments plus durs, qui doivent être broyés grâce à des mouvements rotatifs de la langue et la mâchoire, et l’utilisation des dents. Ce seront des textures plus sèches, plus croquantes (comme les crudités) ou croustillantes (comme des biscuits).

Après 12 mois, bébé va continuer de s’entraîner pour découvrir des textures plus complexes, pour atteindre une maturation de la mastication vers 4-6 ans.

Exemples d’aliments : carottes râpées, concombre cru, pomme crue en lamelles, quartiers de clémentine…

La taille des morceaux

etapes forme morceaux finger food dme bebe 2

Au début, on va proposer à bébé de gros morceaux qu’il pourra attraper avec ses mains. Petit à petit, les habiletés de bébé et sa motricité fine évoluent, et on pourra lui proposer des morceaux plus petits.

etape 1 forme morceau finger food dme bebe

Etape 1 : taille du poing de bébé (6-9 mois)

Bébé doit pouvoir attraper le morceau à pleine main, et déguster ce qui dépasse. On va donc proposer des morceaux d’environ la taille de son poing, ou de la longueur de votre index.

Découpez les aliments de façon à ce qu’ils soient manipulables facilement, et pas trop glissants. Par exemple, coupez la carotte en gros bâtonnets, le kiwi en 4 avec des entailles, la banane en 3 dans la longueur. Si les aliments sont glissants, comme la poire, vous pouvez les rouler dans une chapelure, des flocons d’avoine ou de la poudre d’amandes, afin de les rendre plus secs et faciles à attraper.

Vous pouvez aussi cuisiner des recettes comme des flans et muffins, des pancakes, des galettes ou de grosses boulettes, que votre bébé pourra prendre en main facilement.

etape 2 forme morceaux finger food bebe

Etape 2 : petits morceaux (9-12 mois)

Dès que bébé fait l’acquisition de la pince (attraper un objet entre le pouce et l’index), on peut lui proposer des morceaux plus petits. Par exemple : des raisins coupés en 4, des petits gnocchis, des framboises, un cake coupé en petits morceaux, des dés de patate douce… et peut-être même des petits pois !

 

A cette étape, certains bébé délaissent les gros morceaux car ils veulent utiliser leurs nouvelles compétences. N’hésitez pas à couper les galettes, pancakes etc. en petits morceaux s’il les préfère ainsi !

 

etape 3 forme morceaux finger food dme bebe

Etape 3 : avec les couverts ! (à partir de 12 mois)

A partir de 12 mois, bébé peut continuer de manger avec les doigts, mais vous pouvez aussi commencer l’apprentissage des couvertsVous pouvez ainsi lui proposer des morceaux encore plus petits, à manger à la cuillère, ou un peu plus gros à piquer avec une fourchette.

Vous pourrez par exemple lui faire goûter des plats familiaux comme le chili con carne, une paëlla, un risotto à la betterave ou une bonne blanquette de veau

Bien sûr, cet apprentissage prendra du temps et vous pouvez vous attendre à ce qu’il en mette un peu partout… ça fait partie du jeu. 😉 Bientôt, bébé mangera comme un grand !

Peur de l'étouffement

L’étouffement est un risque qui fait toujours très peur lorsqu’on parle de proposer des morceaux à bébé. Mais si on propose à son bébé des aliments avec une texture et une forme adaptées, sécuritaires (comme cités plus haut), votre bébé ne devrait pas avoir plus de risque de s’étouffer. 

Aussi, sachez que votre bébé est très bien équipé et qu’il possède un réflexe naturel, appelé le « Gag reflex » (ou réflexe nauséeux), qui lui permet de se protéger de l’étouffement. 

Qu’est-ce que le Gag reflex ? Parfois à tort confondu avec l’étouffement, il s’agit au contraire d’un réflexe physiologique de protection pour éviter que l’étouffement ne survienne. ⁠Lorsque bébé tente d’avaler un morceau trop gros, il va simplement avoir le réflexe de le repousser à l’avant de la bouche pour le recracher ou le mastiquer à nouveau. Selon l’intensité du gag, cela peut aller du simple haut-le-coeur jusqu’au vomissement, ce qui est très impressionnant ! Mais rassurez-vous, c’est le signe que bébé s’est correctement protégé.

Lorsque votre bébé a un réflexe nauséeux, restez vigilants et soutenez-le, mais évitez d’intervenir en mettant les doigts dans sa bouche ou en tapant dans son dos, ce qui pourrait au contraire provoquer une fausse route.

Si votre bébé a souvent des hauts-le-coeur, il n’est pas non plus en train de vous dire qu’il n’aime pas les morceaux. C’est simplement que votre bébé a besoin d’apprendre à gérer ces nouvelles sensations dans sa bouche, et de se familiariser avec les morceaux. Dans le cas où son réflexe est très sensible, vous pouvez l’aider en lui proposant toujours des textures extra-fondantes, et éventuellement lui proposer des jouets de dentition en dehors des repas afin qu’il explore ses sensations.

etapes morceaux textures formes dme bebe muffins

Vous êtes prêts pour tester les morceaux avec bébé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *