petit pot purée maison bébé

Le guide complet pour préparer les repas de bébé (en toute simplicité)

Vous vous apprêtez à donner des purées faites-maison à votre bébé, ou vous commencez à y songer? Alors êtes au bon endroit!

Ce guide complet vous donne toutes les informations dont vous avez besoin pour commencer à cuisiner (et servir à bébé) vos petits pots faits-maison. 

La clé pour y arriver? S’amuser! On va essayer de prendre du plaisir à cuisiner pour bébé 🙂 Cuisiner des purées maison pour bébé est bien plus simple et fun que vous ne le pensez. En plus, quand vous voyez bébé se régaler avec vos petits plats faits-maison, ce moment n’a pas de prix!

Prêt(e)s à vous y mettre? Voici les sujets que nous allons traiter:

Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire! Je ferai de mon mieux pour vous répondre vite et clairement 😉

Recette de tarte moelleuse aux poireaux pour bébé et parents

Pourquoi donner du fait-maison à bébé?

Acheter un petit pot pour bébé, c’est facile. Et aujourd’hui, de nombreuses marques se vantent de faire les meilleures purées: issues de l’agriculture biologique, sans additifs, etc. Alors, puisque que vous avez le choix, pourquoi devriez-vous cuisiner vos purées maison?

« Parce que chaque enfant aujourd’hui est un citoyen de demain, il se doit de distinguer ce qui est bon, d’un point de vue gustatif, mais aussi bon pour lui, pour sa santé, et bon pour notre planète ». (Eric Frechon, grand chef étoilé)

La première raison qui m’a poussée à donner du fait-maison à mon bébé est simple: c’est le plaisir de cuisiner! Mais, avec l’expérience et en me renseignant sur le sujet, j’ai réalisé que cuisiner pour mon bébé, c’est bien plus que ça. En plus de lui proposer des plats qui ont un meilleur goût, ils sont aussi plus nutritifs et plus économiques. Et par dessus tout, je contrôle exactement ce que je mets dans mes purées: les ingrédients, les épices, ainsi que leur texture. Laissez-moi vous expliquer plus en détail ce que cuisiner pour bébé lui apportera:

Privilégiez le goût

Entre un plat industriel et un plat cuisiné avec amour, qu’est-ce que vous préférez? Vous choisissez le fait-maison? Ben pour nos bébés, c’est pareil! Rien n’est meilleur qu’un plat sain et fait-maison. Les plats réalisés avec des ingrédients frais sont plus savoureux, même les légumes natures ont du goût !

Dans la plupart des petits pots du commerce, les purées sont chauffées à très haute température afin d’être gardées à température ambiante pendant plusieurs mois, voire plusieurs années… ce qui voudrait dire que la cuillère de purée que vous servez à votre bébé est peut-être plus vieille que lui? Bien que la commodité des purées achetées en magasin semble idéale pour les jours où vous êtes pressés, ce procédé industriel détruit la plupart des saveurs, des nutriments et des arômes, donnant des purées au goût fade et non naturel.

Jouez sur la texture

Maîtriser la texture de vos purées est une compétence qui aidera votre bébé à passer plus facilement de la purée à la nourriture solide. Vous pourrez ainsi vous adapter à la capacité masticatoire de votre bébé, et à son humeur quand il est dans un jour où il refuse les morceaux, ou à l’inverse ne veut pas d’une purée lisse! 😉 Varier la texture d’une purée est une nouvelle expérience culinaire pour votre bébé, autant que la découverte d’une nouvelle saveur! Cela éveille ainsi ses papilles gustatives.

Favorisez la nutrition

Cuisiner des aliments frais permet de garder la meilleure qualité nutritionnelle des aliments. Savez-vous que le procédé de stérilisation utilisé par les industriels pour conserver les petits pots détruit une partie de leurs vitamines? En cuisinant pour bébé, on lui apporte des vitamines naturelles, et naturellement présentes dans les aliments qu’il mange! En plus, on peut s’adapter aux besoins spécifiques de bébé. Votre bébé semble fatigué? Faites une compote riche en vitamine C. Il manque de fer? Cuisinez une viande rouge ou des haricots. Il est constipé? Pensez à tous les fruits qui commencent par un « P » (pruneaux, pêches, prunes). Vos purées maison vont remettre bébé d’aplomb! Et oui, les aliments que vous donnez à bébé agissent pour son bien-être, et ça, c’est vraiment beau 😉

Faites des économies

Faîtes le calcul ! Dans le commerce, un petit pot coûte environ 1€ (voire plus pour les pots « bio », et ça augmente avec l’âge!). Par exemple, 2 petits pots de 130g de purée de carottes bio coûtent 2,50€ (pour une marque leader du petit pot bio). En comparaison, 1kg de carottes bio coûte environ 2€: avec, vous pourrez faire l’équivalent de 7 petits pots !

Donnez des habitudes saines

En cuisinant, vous participez à l’éducation alimentaire de bébé. Au début, bébé vous regarde: il apprend à reconnaitre les fruits et légumes. Vous épluchez une carotte, il la voit avant d’être transformée en purée. Il sent les odeurs, entend les bruits des cuisson, voit les ingrédients: tous ces sens sont en éveil! En grandissant, bébé peut même participer à la confection des repas: il mélange la pâte à gâteaux, touille les légumes dans la casserole, démoule des petits flans de légumes …
Il s’habitue à une alimentation saine, au plaisir de cuisiner, pour garder une alimentation équilibrée tout au long de sa vie ! C’est prouvé: les bébés qui mangent souvent des fruits et des légumes durant la petite enfance ont plus de chance de continuer à en manger plus tard.
Ainsi, il laissera les plats industriels « tout préparés » (pleins de sucres, graisses et additifs) à d’autres …

Matériel pour cuisiner pour bébé

Tout ce dont vous avez besoin

Cela va peut-être vous surprendre, mais les ustensiles dont vous avez besoin pour préparer les repas de bébé se trouvent sûrement déjà dans votre cuisine! Et oui, vous n’avez pas forcément besoin d’un robot pour bébé hors de prix…

Ustensiles de cuisine

Panier vapeur ou autre cuit-vapeur – pour faire cuire les aliments à la vapeur. Je préfère le cuit-vapeur avec plusieurs étages car il permet de cuisiner différents légumes en même temps, et de gros volumes, mais n’importe quel ustensile de cuisson vapeur fait l’affaire!

Mixeur ou robot culinaire – n’importe quelle marque fonctionnera très bien. Personnellement, je préfère le mixeur plongeant plutôt qu’un blender car je trouve plus facile de maîtriser la texture sans m’y reprendre à plusieurs fois, et c’est facile à nettoyer. Mais si vous avez déjà un blender à la maison, vous pouvez vous en contenter! Personnellement, j’utilise un pied mixeur de la marque Braun, qui est facile à utiliser et très compact (idéal pour les mini cuisines).

Pots de conservation ou bacs à glaçons – pour conserver vos petits plats maison. Vous avez sûrement des bacs à glaçons dans votre congélateur: ils peuvent vous servir à congeler des portions de purée pour bébé! Sinon, et pour placer au réfrigérateur, il vous faudra des pots de conservation hermétiques: pots spéciaux pour bébé, ou tout simplement recycler des bocaux et pots de confiture…

Et sinon, vous aurez besoin de quelques basiques:

  • couteaux
  • spatule
  • sacs de congélation – pour congeler les purées
  • marqueur – pour étiqueter vos plats préparés en avance

Vaisselle pour bébé

Que vous cuisiniez ou pas, vous avez besoin de quelques essentiels pour servir les repas de bébé. Avec cette liste, vous pouvez vous faire plaisir!

  • Chaise haute
  • Bavoirs
  • Cuillères adaptées pour bébé
  • Bols et/ou assiettes creuses
  • Débarbouilleuses, pour laver les mains et la face de votre bébé 😉
purée de courgette au micro-ondes

Comment préparer une purée?

L’objectif de cuisiner ses propres purées, c’est de garder le goût naturel des produits et de conserver le maximum de nutriments, pour proposer à bébé des purées à la fois bonnes au goût et bonnes pour la santé.

Cuire les légumes (ou les fruits)

Plusieurs techniques de cuisson peuvent être utilisées pour préparer les légumes ou les fruits:

  • à la vapeur
  • à l’eau (bouilli, mijoté)
  • rôti (à la poêle, au four)
  • et même cru!

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de cuire les aliments pour bébé. On privilégie la cuisson vapeur, car c’est celle qui préserve le mieux les qualités nutritionnelles. Mais si vous faites rôtir des poivrons pour votre diner, ne vous embêtez pas à cuire un autre légume à la vapeur pour bébé: il pourra très bien manger des poivrons rôtis et mixés! Le secret pour gagner du temps dans la préparation des repas de bébé, c’est de préparer un seul repas pour toute la famille: la recette s’adapte en fonction de l’âge de bébé. 

Ajouter des épices et herbes arômatiques

Pendant la cuisson, ou après, on peut apporter un petit twist à nos fruits et légumes en ajoutant des épices et/ou des herbes arômatiques. En début de diversification, on privilégie les légumes natures. Mais dès qu’un légume a été introduit, on peut le proposer à nouveau à bébé avec un « petit truc en plus »: du curry, du paprika, de la menthe, du basilic… 

Les épices sont un moyen formidable pour renforcer le goût des fruits et légumes, et pour éveiller les papilles gustatives de bébé. En plus, les épices et herbes aromatiques ont des propriétés médicinales intéressantes. Par exemple, la menthe a des vertus digestives; la cannelle aiderait à booster les performances cérébrales; le thym est idéal contre la toux… 

Ajouter une matière grasse

Les matières grasses sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme de bébé! A partir de 6-7 mois, il est recommandé d’ajouter une cuillère à café de matière grasse (de préférence végétale) aux purées de bébé. On préfère l’ajouter après la cuisson des légumes, avant de mixer.

Besoin de repères pour savoir quels aliments donner selon l’âge de bébé? Lire « La diversification alimentaire: quoi? quand? comment?« .

Comment mixer une purée maison?

Comment mixer pour obtenir la bonne texture?

La texture de votre purée va dépendre de 3 facteurs: 

  • la nature des aliments que vous mixez
  • la quantité de liquide que vous y ajoutez
  • la durée pendant laquelle vous mixez

Pour obtenir une purée lisse, il va falloir faire fonctionner votre mixeur suffisamment longtemps pour que sa magie opère. Avec un mixeur plongeant, il suffit généralement de 1 à 2 minutes par purée.

Les légumes racines (carottes, patates douces, etc.) nécessitent d’ajouter de l’eau pour donner des purées bien lisses, tandis que d’autres légumes (courgettes, épinards, etc.) rendent suffisamment d’eau pour se suffir à eux-même. Lorsqu’on ajoute du liquide (eau, jus de cuisson, lait maternel ou maternisé), il vaut mieux y aller progressivement jusqu’à obtenir la texture souhaitée. On évite d’en mettre trop d’un coup, et risquer d’obtenir une purée trop liquide. Ou alors, on prend le parti pris d’en faire de la soupe 🙂

Quand bébé grandit et s’éveille aux nouvelles textures, vous pouvez vous permettre d’ajouter moins de liquide, mixer moins fort, et moins longtemps. Les purées présenteront alors une large gamme de textures selon la façon dont vous mixez: lisses, moulinées, écrasées, avec morceaux…

Comment congeler, Conserver et réchauffer les purées?

Votre congélateur est sur le point de devenir votre meilleur ami: il va vous permettre de garder plusieurs semaines de purées pour bébé déjà prêtes et à portée de main!

Congeler

Chaque fois que vous préparez une purée, mettez-en quelques portions au réfrigérateur pour consommer dans la semaine, puis congelez le reste pour la servir plus tard.

Laissez refroidir la purée, puis remplissez des bacs à glaçons, ou des petits pots conçus exprès pour la conservation des aliments pour bébé. Couvrez-les et placez les au congélateur.

L’avantage des bacs à glaçons, c’est que vous pouvez congeler de petites portions. C’est ainsi plus adapté en début de diversification, quand bébé mange peu. Et quand il grandit, il vous suffit de décongeler quelques cubes en plus, en s’adaptant aux portions mangées par bébé. Cela vous laisse aussi la liberté de mélanger plusieurs purées! Et aussi, c’est plus facile à décongeler. Bref, que des avantages à mon avis!

Lorsque les glaçons de purée sont congelés, démoulez-les et transvasez-les dans des sacs congélation. Pensez à y inscrire le contenu et la date. 

Conserver

La plupart des purées peuvent se conserver 3 à 4 jours au réfrigérateur.

Au congélateur, les purées se conservent entre 2 mois et 1 an. Pour minimiser les risques, j’applique cette règle: on conserve les purées à base de fruits et légumes jusqu’à 3 mois, et les purées avec de la viande jusqu’à seulement 2 mois. 

Réchauffer

Il existe plusieurs méthodes pour décongeler et réchauffer les purées. Ma préférée, la plus simple et la plus rapide, c’est le micro-ondes. Mais si vous n’en avez pas, il y a toujours des alternatives!

Au micro-ondes – Placez dans un récipient compatible les cubes de purée, et réchauffez par incréments de 30 secondes. Chauffez 30s, mélangez, goûtez. Si ce n’est pas assez chaud, recommencez.

A la casserole – Dans la plus petite casserole que vous pouvez trouver, placez les cubes de purée et chauffez à feu moyen-doux jusqu’à ce qu’ils fondent, en remuant de temps en temps. Continuez à réchauffer jusqu’à ce que la température convienne à bébé.

Au réfrigérateur – Cette méthode est plus longue et nécessite un peu d’anticipation. Transvasez les cubes de purée dans un récipient hermétique, et placez-le au réfrigérateur la veille au soir. La purée décongèlera pendant 12 à 16 heures. Si c’est une purée qui se mange chaud, vous devrez ensuite utiliser un micro-ondes ou une casserole pour la réchauffer! 

Attention, ne laissez pas décongeler la purée à température ambiante, car cela va favoriser la prolifération bactérienne!

Au bain-marie – Faites chauffer de l’eau et mettez la purée de bébé dans un bol, puis mettez ce bol dans l’eau chaude.

Première purée de bébé: purée de carottes

Comment servir sa première purée à bébé?

Chaise haute? Check. Bavoir? Check. Appareil photo à portée de main? Check!

Bébé a faim et vous avez tout l’attirail pour la première purée!

Je vous préviens: ce qui va suivre ne sera pas propre… et pas toujours simple. Votre bébé va peut-être très bien accueillir la cuillère, ou la rejeter en bloc. Il se régalera peut-être avec sa purée un jour, et vous la jettera au visage le lendemain. C’est tout à fait normal. Jouer avec la nourriture est une bonne chose: c’est tout simplement un moyen pour bébé d’expérimenter, d’apprendre, de goûter au monde qui l’entoure. Alors équipez-vous d’essuie-tout et gardez patience 😉

Commencez lentement. Quelques cuillères à café, une seule fois par jour, suffisent à éveiller bébé à la nourriture solide les premiers jours. Le corps de bébé a besoin de s’adapter, et de digérer ce nouvel aliment. Allez-y donc progressivement. Et n’oubliez pas de compléter le repas avec du lait maternel ou du lait maternisé.

Laissez bébé décider. C’est lui qui va déterminer le rythme auquel il mange, et la quantité. S’il n’en veut pas, ne forcez pas. Essayez une prochaine fois.

Détendez-vous. Bébé va surement essayer d’attraper la cuillère, en mettre partout. Mais est-ce si grave?

Amusez-vous. C’est beau de regarder bébé faire de nouvelles expériences! Souriez pour lui faire apprécier ce moment, montrez-lui l’exemple en mangeant vous aussi, et prenez le temps de l’accompagner dans ce moment en vous amusant avec lui!

Dans l'idéal

Lorsque vous vous sentez prêt à commencer à donner à manger à bébé, choisissez une purée que vous avez déjà préparée. Placez-en quelques cuillerées dans un bol et réchauffez légèrement. Deux options: vous pouvez choisir d’introduire directement la cuillère dans la bouche de bébé, ou tenter de le laisser s’auto-alimenter en lui passant la cuillère. Si bébé ouvre la bouche (pour accueillir votre cuillère ou tenter de la prendre seul), le succès est au rendez-vous! Savourez l’instant, bébé a mangé sa première purée!

Dans un monde moins parfait...

Certains bébés n’ouvrent tout simplement pas la bouche. D’autres vont prendre une bouchée et tout recracher. Et certains bébé vont accepter une première cuillère, puis serrer la bouche et se détourner. Si tout cela se produit, ne forcez pas, et ne stressez pas. Cela risquerait d’envenimer la situation. Voici quelques petites choses à essayer:

Mettez un peu de purée au bout de votre doigt, et voyez si votre bébé le suce. Il accueillera peut-être différemment ce qu’on essaye de lui faire avaler s’il est présenté sur vos doigts, qu’il connait, plutôt que sur une cuillère, un ustensile encore inconnu pour lui.

Laissez bébé jouer avec une cuillère de purée déposée sur le plateau de sa chaise haute. Il patouillera avec, et décidera peut-être de lécher ses doigts? Comme les bébés adorent tout porter à la bouche, il pourrait aussi se saisir de la cuillère pour la découvrir avec sa bouche!

Et si bébé n’est intéressé par aucune option, tant pis. Jetez le reste de purée, ou mangez-la, et essayez à nouveau demain 🙂

Pour dé-stresser: rappelez-vous qu’avant 1 an, le lait maternel ou maternisé suffit à couvrir tous leurs besoins! L’introduction des purées à ce stade contribue surtout à l’éveil culinaire, et les habituer progressivement à manger autre chose que du lait. La nourriture doit être un plaisir, si bébé n’en veut pas encore, ce n’est pas grave: il en mangera bien un jour!

Mix and Match Batch Cooking Automne

Comment introduire de nouveaux aliments?

Ça y est, votre bébé a goûté sa première purée, et il a adoré – ou pas, mais il a laissé une cuillère entrer dans sa bouche et fait une grimace perplexe. Dans les deux cas, c’est un bon début 😉 Lorsque la première purée est apprivoisée, il est temps de commencer à lui proposer de nouvelles saveurs.

Il existe plein de différentes méthodes pour commencer la diversification alimentaire et introduire de nouveaux aliments. Certaines méthodes sont plus souples que d’autres, et aucune méthode n’est meilleure qu’une autre. Donc, l’important est de faire comme bon vous semble, en piochant des conseils ici et là. C’est ce que j’ai fait, et voici mon approche:

Première semaine

Au repas du midi, on commence par proposer à bébé des légumes natures. On sert le même légume plusieurs jours de suite, et on change de légume tous les 2 ou 3 jours. On se limite à quelques cuillères de purée (sauf si bébé semble en demander plus), et on complète toujours le repas par du lait maternel ou maternisé.

Par exemple, on va proposer 3 jours de la purée de carottes. Puis 2 jours de purée de courgettes. Et on continue avec 2 jours de patate douce.

Deuxième semaine

On continue à proposer à bébé des légumes natures, mais on peut varier tous les jours. On peut aussi commencer à donner des mélanges de légumes déjà introduits. Petit à petit, on augmente les quantités selon l’appétit de bébé.

Troisième semaine

On introduit les compotes de fruits, de préférence au goûter. Il n’y a aucun problème a proposer des fruits plus tôt, mais il est souvent recommandé d’attendre deux semaines pour que bébé ne développe pas une préférence trop prononcée pour le goût sucré. Comme pour les légumes, on commence par quelques cuillères de compotes de fruits natures. Progressivement, les quantités vont augmenter et on pourra mélanger les fruits.

Le lait reste toujours la base de l’alimentation à chaque repas.

Aux alentours de 6/7 mois

On ajoute des matières grasses aux purées de légumes vers 6 ou 7 mois, à raison d’une cuillère à café. On peut utiliser de l’huile végétale (colza, tournesol, olive, etc.), une noisette de beurre ou un peu de crème.

Les aliments du groupe viandes, poissons, et oeufs peuvent aussi être introduits, environ un mois après l’introduction des légumes. Ils seront proposés au repas du midi, mixés avec les légumes. Pour les quantités, on retient cette règle: 10g avant 1 an, 20g avant 2 ans, et 30g avant 3 ans.

Aux alentours de 8/9 mois

C’est vers 8/9 mois qu’on peut commencer à proposer des féculents (autres que la pomme de terre). Ils peuvent être proposés cuits et mixés avec les légumes, ou simplement mélangés pour initier bébé aux morceaux.

N’oubliez pas, votre enfant doit « goûter de tout » plutôt que « manger de tout ». Ne le forcez pas, ce n’est pas grave s’il refuse de manger un jour, tant que le lait reste en complément. Aussi, on n’a parlé ici que de purées et compotes, mais savez-vous qu’il est aussi possible de proposer des morceaux à manger avec les doigts (finger food) en parallèle? Ça s’appelle la diversification mixte.

Mais surtout, ne laissez pas ce processus d’alimentation devenir trop compliqué. Nourrissez bébé avec des aliments sains et savoureux, et vous verrez qu’il sera, avec le temps, naturellement attiré par les aliments riches en nutriments qui sont bons pour lui. Donc, pas de stress! On se détend, et on prend plaisir avec bébé pendant les repas! 🙂
Première purée de bébé : la bouche grande ouverte

Ça y est, vous êtes motivés à cuisiner pour bébé? Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, commencez par une session de batch cooking pour bébé! Le principe? En une session de cuisine, on prépare tous les repas de la semaine! 

> Toutes les recettes de batch cooking pour bébé, c’est par ici! <

2 commentaires

  • Agathe

    Coucou! J’adore cet article, c’est mon petit chouchou car il m’a décidée pour faire les petits pots moi même pour mon petits bébé qui arrive bientôt, j’ai d’ailleurs commander des petits pots ^^
    Finalement ce ne sera pas si compliqué à faire, j’aime beaucoup les explications sont claires ça a l’air si simple ça aide beaucoup 😀
    Des bisous et un gros merci!
    Aliénor (@alienor.77 pour instagram)

  • *sandrin.e_

    Merci 😊 pour toutes les recettes conseils infos , j’aime passer du temps à chercher des recettes lire vos conseils, continuez ainsi 👍 c’est génial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *